Nouveau monde, France info

Nouveau monde. À quoi sert vraiment le Playstation VR de Sony ?

Des effets impressionnants mais une utilisation limitée. Après un week-end passé avec le casque de réalité virtuelle Sony Playstation VR, notre impression est mitigée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le masque Playstation VR plonge le joueur dans un univers virtuel à 360 degrés
Le masque Playstation VR plonge le joueur dans un univers virtuel à 360 degrés (JC)

Le masque (ou casque) Playstation VR fera-t-il entrer la réalité virtuelle dans les foyers ? Notre chroniqueur high-tech Jérôme Colombain vous donne son avis.

Que vaut le casque ?  

Tout d’abord, l’installation. Elle est facile (à condition de suivre pas à pas le mode d’emploi) même s’il y a beaucoup de fils à brancher dans tous les sens, ce qui donne vite une ambiance genre  "chambre de geek" à votre salon. Ensuite, le casque lui-même. Il est confortable, pas trop lourd, y compris si l’on est porteur de lunettes. Enfin, l’effet immersif. C’est impressionnant ! On est réellement plongé au cœur de l’action, à 360 degrés. La promesse est donc tenue (mais uniquement avec des jeux vidéo compatibles). Petite déception au niveau de la qualité d’image. On aperçoit de gros pixels, avec un effet de grillage. Cela est dû au fait que l’on zoome dans l’image avec les loupes intégrées dans le casque. C’est une vraie régression par rapport à la haute définition. Cet effet est plus ou moins visible selon les contenus.

Ça rend malade ?

Oui, on peut ressentir des sensations désagréables en jouant avec un casque de réalité virtuelle. C’est l’effet bien connu de "cinétose". Autrement dit, votre cerveau croit que vous êtes en mouvement alors que votre corps ne bouge pas (c'est en quelque sorte le mal des transports à l’envers). La sensation de nausée est surtout sensible avec les jeux où l’on se  "déplace", comme les courses de voitures. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres. Heureusement, on s’y habitue et le phénomène a tendance à disparaître à longue. Quant au fait d’être coupé du monde extérieur, on s’y habitue également et, non, on ne devient pas fou en utilisant un casque de RV.

Combien ça coûte ?

Officiellement, le casque PS VR coûte 400 Euros. C’est le moins cher du marché (comparé à Oculus Rift ou HTC Vive). Mais, attention, le casque seul ne suffit pas. Il faut y ajouter : une caméra Sony, si vous ne l’avez pas déjà (60 euros), des manettes PS Move (70 euros la paire) et, bien sûr, la console Playstation4 (350 euros). Prix total de la configuration : plus de 800 euros, sans les jeux.

Gadget ou accessoire indispensable ?

Sachant que Sony recommande de ne pas jouer plus d’une demie-heure d’affilée avec le PS VR, il n’y a pas de grands jeux vidéo en réalité virtuelle mais seulement des mini-jeux. Et puis, on va voir arriver également des jeux traditionnels incluant des séquences en RV.  Dans ces conditions, le Playstation VR est-il vraiment utile ? Oui, car cela procure des sensations vraiment étonnantes mais, comme on ne peut pas y jouer longtemps, cela ne remplace pas le jeu vidéo traditionnel. À noter que l’on peut jouer à des jeux traditionnels à travers les Playstation VR et même, pourquoi pas, regarder des films. Dans ce cas, il n’y a pas d’effet immersif à 360 degrés mais on a la sensation de se trouver devant un écran de cinéma de plusieurs mètres de large.

Le masque Playstation VR plonge le joueur dans un univers virtuel à 360 degrés
Le masque Playstation VR plonge le joueur dans un univers virtuel à 360 degrés (JC)