Nouveau monde, France info

LeWeb11 : la grande fête des "technoptimistes"

Malgré la crise, quoi de plus optimiste qu'un techno-entrepreneur ? Ils se retrouvent en ce moment à la conférence annuelle "LeWeb11"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Karl Lagerfeld possède plusieurs iPad, quatre iPhone et une
collection d'iPod. Voilà l'info people qui a marqué l'ouverture hier à la
Plaine St Denis près de Paris de la conférence LeWeb11.

Organisé comme chaque année depuis 8 ans par Loïc et Géraldine
Le Meur, LeWeb est devenu le gros rendez-vous annuel consacré aux entrepreneurs
du Web. Le thème cette année se résume en trois syllabes : "so-lo-mo"
pour social, local, mobile.

On retiendra donc de cette première journée que le couturier
Karl Lagerfeld, invité d'honneur en ouverture, adore dessiner sur iPad même
s'il pense que le papier ne disparaîtra pas de sitôt.

L'après-midi, c'est Eric Schmidt qui était sur scène.
L'occasion pour le PDG de Google de s'auto-satisfaire du succès d'Android et de
dire qu'il croit encore au succès de la Google TV malgré des débuts plus que chaotiques
aux Etats-Unis.

A LeWeb (oui, on dit bien "à LeWeb"), on écoute
les conférences tête baissée, toujours occupé à commenter en temps réel chaque intervention
sur Twitter. Traditionnellement, le Web ne révèle pas de vraies nouveautés. Pas
de grandes annonces de produits ni services mais c'est l'occasion de braquer
les projecteurs sur des tas d'innovations déjà en cours ou en gestation.

Dans le hall des startups, on découvre, par exemple, LoQuestQ&A ,
une jeune pousse française qui propose un service de questions-réponses
géolocalisé. En gros, vous recherchez un dentiste près de chez ou vous voulez
savoir s'il y a du monde au McDo du coin ? Vous posez la question sur votre
iPhone et les autres utilisateurs du service qui se trouvent dans le coin vous
répondent.

Shawn Fanning , co-créateur de feu Napster est venu présenter
Path, une sorte de Facebook  à petite
échelle réservé à vos plus proches amis. Le concept, développé avec un ancien
de Facebook,  ressemble à une sorte de journal
intime que l'on partage avec ses proches.

Une chose est sûre : ici l'optimiste est de rigueur… parfois
jusqu'à l'overdose. La planète Web ne connaît pas la crise et LeWeb11 est un
bon antidote à la morosité ambiante. A condition d'y croire à fond.

(©)