Cet article date de plus de dix ans.

Le SMS est-il ringard ?

écouter (5min)
Des centaines de millions de SMS ont été échangés, cette année encore, durant la nuit du réveillon mais d'autres modes de communication plus modernes semblent prendre le relais.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Que faisiez-vous le 31 décembre à minuit ?
Etiez-vous en train d'envoyer des SMS, des MMS, des tweets ou de poster vos
photos de réveillon en direct sur Facebook ?

Cette année encore, le SMS,
qui fête ses 20 ans, n'a pas démérité. En attendant les chiffres officiels des
opérateurs, l'AFP totalisait hier près de 600 millions de SMS échangés à
travers les quatre réseaux Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free durant la nuit
du réveillon. C'est beaucoup mais il n'était pas certain hier que la barre du
milliard franchie pour la première fois l'an dernier, serait à nouveau dépassée
cette année.

En effet, le bon vieux SMS commence à accuser le poids
des années et à se diriger lentement vers la ringardisation. 

Màj 02/01/12 : finalement, le nombre de SMS envoyés à l'occasion du Nouvel an a bien connu une nouvelle hausse avec 1,4 milliard de messages envoyés contre 1,13 milliard en 2012

Concurrencé par les messageries propriétaires

D'abord, ce n'est pas la nuit du réveillon que le SMS fonctionne
le mieux. Les opérateurs avaient d'ailleurs annoncé que le délai habituel de 5
secondes pour la remise d'un SMS risquait de passer à plusieurs minutes durant
la nuit de la St Sylvestre en raison de l'affluence. Pour autant, des dispositifs
spéciaux avaient été mis en place afin d'éviter les problèmes d'engorgement
constatés il y a deux ans. Du coup, les SMS commencent à être concurrencés par des
systèmes de messagerie parallèles, dits "propriétaires", comme
iMessage d'Apple ou BlackBerry Messenger.

...et par les réseaux sociaux

Mais surtout, le SMS se compose uniquement de texte alors
que pour partager des émotions ou des moments d'euphorie on envoie de plus en
plus de photos ce qui conduit à utiliser plutôt les MMS, les réseaux
sociaux comme Facebook ou Twitter, ou encore les cartes de vœux électroniques
type Dromadaire.

Le SMS prenait tout son sens lorsque nous ne disposions
que de téléphones mobiles d'ancienne génération mais aujourd'hui les
smartphones donnent accès à tous ces services.

Enfin, les sociologues s'amuseront sans doute à analyser
le fait que si le SMS est un système de communication ultra-privé, de personne
à personne, à l'inverse, Twitter ou Facebook sont plutôt des systèmes ouverts
qui permettent de s'adresser non seulement à une personne en particulier mais
aussi à une communauté toute entière. C'est plus amusant, plus interactif et en
plus c'est bon pour l'ego. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.