Nouveau monde, France info

La technologie envahit la cuisine

La high-tech envahit la cuisine... pour le plus grand bonheur des geeks gastronomes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Autocuiseur "intelligent", réfrigérateur connecté et autre fourchette bluetooth... La technologie envahit de plus en plus la cuisine. Les puces s'attaquent à nos casseroles et à nos assiettes !

Cocotte-minute high-tech

La coqueluche des cuistots branchés c'est l'autocuiseur électronique. Jetez vos ingrédients et l'appareil prépare tout tout seul et très vite grâce à son ordinateur embarqué. Les recettes s'affichent sur l'écran de l'appareil qui bipe lorsqu'il faut ajouter tel ou tel ingrédient. On est loin de la vieille cocotte minute avec sa petite cheminée qui fait pschit-pschit. C'est français, ça s'appelle "Cookeo" de Moulinex et cela coûte environ 200 Euros.

Au rayon cuisine, toujours, la fameuse friteuse sans huile dont l'animatrice américaine Oprah Winfrey a vanté les mérites continue son bonhomme de chemin. Elle a ses adeptes qui apprécient la très faible teneur en graisse mais aussi ses détracteurs qui déplorent un temps de cuisson beaucoup plus long et des frites moins savoureuses.

La techno s'invite dans l'univers culinaire qui a toujours été très tourné vers la modernité.

Contenu du frigo à distance

Autre innovation : le réfrigérateur connecté à Internet. Non disponible en France mais déjà une réalité aux Etats-Unis et en Asie, il permet de savoir à distance, à l'aide de son smartphone lorsque l'on fait ses courses, ce qui manque et ce qu'il reste à manger à la maison. Malheureusement, on n'en n'est pas encore au réfrigérateur qui passe commande tout seul, faute de magasins en ligne compatibles. En Asie, un protocole de communication pour les appareils ménagers a été mis au point.

Dans le même ordre d'idée, signalons la fourchette "intelligente", vedette du dernier salon CES de Las Vegas, invention française mais pas encore sortie dans l'hexagone : une fourchette qui vibre lorsque l'on mange trop vite pour inciter à ralentir la cadence afin de réapprendre à déguster et de combattre l'obésité.

L'arrivée du numérique dans la cuisine est aussi un argument marketing qui surfe sur deux tendances fortes actuelles : l'attrait pour la nouveauté high-tech et le retour aux valeurs de la "bonne bouffe".  

(©)