Cet article date de plus de sept ans.

La mort annoncée des téléviseurs plasma

écouter
Après Hitachi, Pioneer, Sony, Toshiba et Panasonic, Samsung annonce à son tour qu’il va arrêter les écrans plasma. Une page se tourne dans l'histoire des téléviseurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Téléviseur plasma © Panasonic)

Rappelez-vous. Avant 2006, un téléviseur, c’était un boite de plus en plus grosse qui prenait de plus en plus de place dans nos salons. Mais soudain sont apparus les écrans plats qui, en quelques années, se sont généralisés. 

Le plasma nous a permis de voir la vie en grand avec des téléviseurs que l’on a pu soudain accrocher au mur comme un tableau mais surtout dont les tailles se sont allongés dans des proportions phénoménales : 1 mètre, 1,5 mètres et même des produits d’exhibition jusqu’à près de 4 mètres de diagonale (152"). Puis, il y a eu, surtout, l’arrivée de la haute définition qui a apporté une touche de réalisme supplémentaire aux films et aux émissions.

La technologie préférée des puristes

La technologie plasma, inventée dans les années soixante, fonctionne à l’aide d’un gaz allumé par de l’électricité. Les écrans plasma présentent plusieurs avantages : Une grande qualité d’image avec un excellent contraste et un bon respect des couleursUn angle de vision assez large qui permet de voir l’écran même lorsque l’on n’est pas en faceUne bonne vitesse d'affichage qui limite des artefacts sur les scènes de mouvements

Aujourd’hui encore, à cause de ses couleurs chaudes idéales pour les films de cinéma, le plasma conserve ses adeptes, un peu comme les amateurs de disques vinyles et d’enceintes haut de gamme, grâce notamment à des marques comme Pioneer et Panasonic qui ont donné au plasma ses lettres de noblesse. Malheureusement, il ne peut plus rivaliser avec les nouvelles technologies LCD et surtout LED.

 (Fonctionnement de la technologie plasma © Wikipedia)

Trop chers à fabriquer

Le plasma a aussi des inconvénients : Les écrans sont lourdsIls chauffent et consomment tropIls s’abîment avec le tempsEt surtout : ils coûtent cher à fabriquer

Longtemps imparfaits, avec des couleurs criardes et des noirs peu profonds, les écrans LED se sont considérablement améliorés et offrent aujourd’hui une belle image. 

Le plasma ne représente plus que quelques pourcents du marché. Le coréen LG est le dernier à en fabriquer mais il y a fort à parier que cela ne va pas durer. Lorsqu’il arrêtera, ce sera alors la disparition complète du téléviseur plasma.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.