Cet article date de plus de neuf ans.

J'ai testé les Google Glass

écouter (5min)
Nous avons pu essayer le gadget high-tech le plus "tendance" du moment : les fameuses lunettes connectées de Google.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

C'est l'innovation la plus "branchée" du moment. Celle qui fait fantasmer les geeks, qui fait rêver et qui fait peur aussi un peu. Elles ne sont pas encore commercialisées, ces Google Glass. Seuls quelques centaines de prototypes sont en circulation dans le monde, principalement entre les mains de développeurs informatiques.

A quoi ça sert ?

D'abord, ce ne sont pas des lunettes car elles n'ont pas de verres. Il s'agit seulement d'une monture  assez "design" - qui d'ailleurs n'est pas adaptée pour les personnes qui portent des lunettes de vues -dotée d'un petit écran devant l'œil droit, légèrement en haut. 

Les Google Glass permettent de faire deux choses :

  • D'une part, prendre des photos et des vidéos grâce à la caméra intégrée.
  • D'autre part, consulter discrètement sur l'écran toutes sortes d'informations. On peut : lire ses emails, ses tweets, suivre son chemin grâce au GPS et on pourra faire encore plus de choses dans le futur grâce aux applications qui sont en train d'être développées.

En fait, c'est une extension de votre smartphone. C'est comme si l'on avait un écran d'ordinateur devant l'œil en permanence. Bref, un outil d'espionnage et d'ubiquité.

Temps d'adaptation

L'impression en chaussant des Google Glass ? Passé un temps de réglage et de positionnement de l'écran avec un peu de gymnastique oculaire pour, on commence à jouer avec l'appareil photo. Il suffit de dire "OK Glass", puis "take a picture" ou "record video". Pour l'instant, c'est uniquement en anglais. Il y a aussi quelques commandes tactiles. Pas de haut parleur : le son est transmis via la branche de la lunette par conduction osseuse.

Pour l'instant, c'est surtout le concept qui fascine. Cela manque encore un peu d'applications adaptées. Les fonctions disponibles sont orientées Google avec Android, Gmail, etc. Les photos et les vidéos sont automatiquement envoyées vers un compte Google Plus. On peut paramétrer différentes fonctionnalités via l'interface Web associée.

Ubiquité

Le plus troublant, c'est  pour les personnes autour de vous qui ont l'impression que vous êtes là alors que vous êtes un petit peu ailleurs, avec un œil discret sur l'écran. Cela donne l'air parfois un peu absent.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.