Nouveau monde, France info

Installer un système de vidéosurveillance par Internet pour les vacances

Des solutions faciles à installer et peu coûteuses permettent aujourd’hui de placer sa maison sous surveillance avant de partir en vacances.

(Caméras vidéo wifi © Castorama)

Le plus simple, pour surveille sa maison, consiste à ’installer une caméra de surveillance Wifi . Vendues 50 à 250 euros selon les modèles, ces petites caméras n’ont pas besoin d’autre raccordement qu’un branchement sur une prise électrique. Elles fonctionnent en Wifi grâce à la box Internet de votre habitation. Une fois installée, la caméra vous permet de surveiller votre domicile à distance en direct à l’aide d’un simple smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Voir chez soi via son smartphone

La plupart de ces caméras disposent d’un mode de vision nocturne et d’un détecteur de mouvement qui fait qu’elles se mettent en route automatiquement en cas d’intrusion. Vous êtes alors averti par une alerte SMS ou téléphonique. Les images peuvent être enregistrées automatiquement afin de pouvoir identifier après-coup un cambrioleur. Attention, ces services premium sont généralement soumis à un abonnement payant (10 à 20 euros par mois environ).

Pour une surveillance encore plus efficace, il est nécessaire d’installer, en plus de la caméra des détecteurs d’ouvertures de portes et de fenêtres, des détecteurs volumétriques de présence ainsi qu’une sirène. Là encore, ce sont des dispositifs que l’on peut aujourd’hui installer soi-même assez facilement. Pour que cela fonctionne, il faut souvent un petit boîtier qui se branche sur votre box Internet et qui va sert de relais pour les différents capteurs.

300 à 800 euros pour une solution complète

On trouve des packs à partir de 200 euros pour des modèles basiques (ex : Archos, HomeWizard) et de 300 à 800 euros pour des ensembles plus évolués comprenant de nombreux détecteurs et un boîtier domotique qui peut piloter en plus votre chauffage ou vos volets roulants (ex : Blyssbox de Castorama, Thomson Thombox, Somfy Box ou la solution** Home by SFR).

Certains de ces systèmes ont des batteries de secours et même, parfois, une carte 3G pour pallier une coupure d’Internet (abonnement en plus). Tous ces dispositifs sont vendus dans les magasins de bricolages, dans des boutiques spécialisées ou encore chez les opérateurs télécoms qui se sont mis, depuis quelques années à la vidéosurveillance.

Attention, ces systèmes ne sont pas conformes à la norme NF A2P qui correspond à des alarmes installées par des professionnels et que peuvent réclamer certains assureurs.

 

Lire aussi :

Bien choisir son système de protection (Que Choisir)

Guide d'achat vidéosurveillance (01net)

 

(Caméras vidéo wifi © Castorama)