Cet article date de plus d'onze ans.

"Inside Apple", le livre qui dévoile les dessous de la marque à la pomme

C'est l'une des entreprises les plus secrètes du monde... Or, un livre qui sort aujourd'hui, "Inside Apple", raconte les coulisses de la marque à la pomme.
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (©)

Signé par le journaliste américain du magazine Fortune Adam
Lashinsky, "Inside Apple" raconte la célèbre firme américaine de
l'intérieur.

Steve Jobs, ce génial tyran

Le livre confirme d'abord des choses que l'on avait déjà
apprises avec la magnifique biographie de Walter Isaacson comme le fait que Steve
Jobs était à la fois un artiste et un tyran aux yeux duquel les collaborateurs
se classaient en deux catégories : les imbéciles et les génies. L'homme n'hésitant
pas à voler parfois les idées des génies mais aussi à réhabiliter des imbéciles.

Surtout "Inside Apple" nous fait plonger dans les
petites mécaniques de cette entreprise de la Silicon Valley pas comme les
autres. De la cantine d'Infinite Loop, le siège social d'Apple à Cuppertino,
avec ses plats du jour à 7 dollars, jusqu'au bar, situé juste en face, où selon
la rumeur, se cacheraient des agents de sécurité en civil chargés de surveiller
que les employés qui s'y rendent ne se montrent pas trop bavards.

Le culte du secret

Le livre met l'accent sur le culte du secret poussé à
l'extrême qui caractérise Apple. Ces équipes qui travaillent sans le savoir sur
des projets concurrents ou complémentaires, tels des pièces d'un puzzle que
seuls Steve Jobs, Tim Cook et ses lieutenant se chargent d'assembler.

On sourit en lisant que lors d'un tour de table où chaque
collaborateur doit se présenter, en fait, cela se révèle impossible car tous travaillent
sur des projets secrets dont ils n'ont pas le droit de parler. Une organisation
comparée à celle d'un réseau de résistants ou de terroristes.

Sur cet empire atypique, le maître Steve Jobs régnait comme
"une sorte de rédacteur en chef aux
accents paternalistes
".

L'ouvrage dépeint la personnalité d'un prétendant au trône
présenté comme possible futur dirigeant d'Apple, le très ambitieux Scott
Forstall, l'homme des interfaces simples et conviviales des Mac et de l'iPhone.

On sait à quel point la simplicité d'utilisation est une
obsession chez Apple. Le mot "simplifier" est même écrit trois fois
en lettres géantes sur un mur au siège de Cuppertino.

 Extrait

Apple a créé un
système élaboré et déstabilisant pour imposer le secret interne. Il tourne
autour du concept d'affranchissement. Pour discuter d'un sujet en réunion, on
doit d'abord s'assurer que chacun autour de la table est "affranchi"
sur le sujet, ce qui veut dire que certains secrets lui ont été révélés.
"Vous ne pouvez parler de rien de secret tant que vous n'êtes pas sûr que
tout le monde est dans la boucle", explique un ancien salarié. En
conséquence, les salariés d'Apple et leurs projets ne sont plus que les pièces
d'un puzzle géant. La vue d'ensemble de ce puzzle ne peut être embrassée qu'aux
niveaux les plus élevés de l'organisation. Cela fait penser aux cellules d'une
organisation de résistance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.