Nouveau monde, France info

Futur amie du smartphone, la smartwatch pointe son nez

Après le smartphone et la tablette, le futur objet branché pourrait bien être la montre high-tech.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Une montre pour lire vos messages électroniques, surveiller
vos réseaux sociaux, écouter de la musique ou consulter la météo. Ce n'est pas
nouveau mais c'est apparemment le nouvel Eldorado des fabricants de produits high-tech.
En ce moment, les annonces se succèdent.

Après la rumeur concernant une hypothétique montre Apple
qui pourrait voir le jour prochainement, son concurrent coréen Samsung a révélé
qu'il travaillait lui aussi sur un produit de ce genre. Idem de la part de
l'autre coréen LG. On devrait donc voir débouler prochainement toutes sortes
de gadgets connectés pour le poignet.

La vie numérique au poignet

Pourquoi une montre ?  Simplement parce que c'est un moyen simple
d'avoir en permanence à portée de main l'essentiel de son environnement
numérique : communication, information, services pratiques... Reste
cependant quelques  contraintes : notamment
l'ergonomie sur un si petit écran et aussi l'autonomie. Personne n'a envie
d'une montre qu'il faut recharger tous les soirs. Plus que des montres-téléphones,
qui existent déjà, on s'achemine vers des montres connectées sans fil en
bluetooth aux téléphones mobiles. Il sera également possible de télécharger des
applications. Bref, après le smartphone, voici la smartwatch.

Avec l'omniprésence des smartphones qui donnent l'heure, la
montre est plus devenue un bijou qu'un objet usuel. En version numérique
communicante, elle pourrait redevenir indispensable. Sans compter les
intéressantes innovations en matière de design.

Un marché prometteur

Plusieurs acteurs se positionnent sur ce nouveau marché évalué
à 60 milliards de dollars (source : Citigroup) : les géants de l'électronique
comme Sony, Samsung, LG, Apple ou Casio avec sa montre G-Shock qui peut se
connecter à l'iPhone et aussi quelques "pure players" tels que l'italien
I'm watch avec sa montre sous Android ou encore l'américain Pebble qui fait le
buzz avec une montre très simple à encre électronique. Avantage : l'autonomie annoncée
d'une semaine. La Pebble n'est encore qu'un projet sur le site de financement
participatif Kickstarter mais qui a déjà récolté plus de 10 millions de dollars
et qui devrait voir le jour à la fin de ce mois.

(©)