Nouveau monde, France info

Facebook peut-il réellement respecter la vie privée ?

Facebook va devoir rendre des comptes sur le respect de la vie privée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Facebook placé sous surveillance
pendant 20 ans. Voilà ce qu'a décidé la FTC américaine, la puissante Commission
fédérale du commerce (FTC).

Le réseau social aux 800 millions
d'amis va devoir montrer patte blanche s'il veut continuer à pouvoir jouer sans
avoir des ennuis avec les données personnelles de ses abonnés.

C'est une décision importante qui
vient d'être prise à l'encontre du réseau social même si celle-ci n'est pas
réellement contraignante pour l'instant.

Autocritique

En tout cas, elle a poussé le patron-fondateur a se livrer à une sorte
d'autocritique. Dans un très long billet publié sur le blog Facebook, Mark
Zuckerberg reconnait qu'il a commis - dixit - "un paquet d'erreurs".
Mais il promet aujourd'hui de se montrer exemplaire. Facebook ambitionne de
devenir leader en termes de transparence et de contrôle de la confidentialité.

Par exemple, Zuckerberg assure les
données personnelles des utilisateurs ne seront pas partagées au-delà de ce qui
est prévu sans le consentement des intéressés. Une formule assez large et assez
floue pour que l'on ne sache pas exactement à quoi cela correspond.

Des promesses mais pas de
changement de stratégie

Beaucoup souhaiteraient que
Facebook change, par exemple, la liste des paramètres de confidentialité
activés par défaut afin qu'un certain nombre de données personnelles ne se
retrouvent pas ouvertes aux quatre vents jusqu'à ce que l'utilisateur fasse
l'effort et sache les verrouiller.

Facebook n’a eu de cesse
depuis 2005 d'étendre la liste des données rendues publiques par défaut.

Cette affaire avec la FTC
intervient alors que Facebook prépare son introduction en bourse. Une entrée
spectaculaire et historique puisque l'on parle d'une capitalisation à hauteur
de 100 milliards de dollars.

Une contradiction originelle ?  

Mais, en réalité, Facebook "peut"-il
réellement respecter la vie privée ? Dans la mesure où les données personnelles
et le commerce des messages privés est dans son ADN et au cœur de son modèle
économique, on voit mal comment il pourrait se montrer totalement respectueux
de l'intimité de ses membres. Il y a comme un petit quelque chose de
fondamentalement incompatible. C'est peut-être cela au fond la vraie question.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)