Nouveau monde, France info

Et si votre montre connectée pouvait aider à détecter le Covid-19 ?

Deux études médicales indiquent que certaines montres et bracelets connectés sont capables de déceler des signes avant-coureurs du coronavirus. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une apple Watch (illustration 15 septembre 2020).
Une apple Watch (illustration 15 septembre 2020). (APPLE / HANDOUT HANDOUT / MAXPPP)

Deux études médicales américaines montrent ce que l’on supposait déjà. Certaines montres et certains bracelets connectés peuvent détecter les signes avant-coureurs du Covid-19. Ces équipements sont en effet capables de déceler les variations de fréquence cardiaque, un des indicateurs de la maladie, avant même l’apparition des symptômes. La première étude a été menée entre avril et septembre par des chercheurs de l'hôpital Mount Sinaï de New York sur environ 300 personnels de santé équipés d’Apple Watch, de génération 4 et 5. Cela a permis d’anticiper l’apparition des symptômes 7 jours à l’avance.
Une autre étude a été conduite par l'université de Stanford, Californie, au printemps dernier, sur 5 000 personnes, avec des montres et bracelet connectés de marques Apple, Fitbit et Garmin. Les signes du Covid-19 ont été détectés jusqu’à 9 jours et demi avant l’apparition des premiers symptômes.

Les montres connectées, véritables accessoires de santé ?



Les signes sont encourageants mais il faut rester prudent. Ces études ont des limites, notamment quant au faible nombre de personnes contaminées parmi l’échantillon. Néanmoins, les montres connectées ne sont pas seulement des gadgets pour recevoir ses notifications plus rapidement, mais bien, de plus en plus, des accessoires de santé.
Apple communique régulièrement sur des cas de personnes qui ont eu la vie sauve après avoir reçu des alertes sur leurs montres pour des problèmes cardiaques.
Aujourd’hui, les dernières générations de montres, comme la montre française Withings, sont même équipées d’un oxymètre de pouls, qui permet de mesurer le taux d’oxygène dans le sang, qui est un indicateur problèmes respiratoires éventuels.
Il n’y a pas que les montres. Il existe même des bagues, comme la bague connectée américaine Oura, qui permet aussi de suivre sa santé au jour le jour.
Tous ces produits doivent cependant être homologués. Ce qui est le cas dans de nombreux pays dont la France. Toutefois, les fabricants se montrent très prudents en précisant que cela ne remplace en rien des examens en milieu médical.

Une apple Watch (illustration 15 septembre 2020).
Une apple Watch (illustration 15 septembre 2020). (APPLE / HANDOUT HANDOUT / MAXPPP)