Nouveau monde, France info

Des jouets de Noël très connectés

Le Père-Noël ne pourra pas y couper : les jouets font la part belle au numérique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Une poupée qui parle, c’est classique. Mais une poupée qui répond à vos questions, qui annonce le temps qu’il fera demain ou qui peut rechercher sur Internet la hauteur du Mont-Blanc, c’est moins banal ! Voici la poupée Cayla (70 euros env.) reliée à votre smartphone via une appli mobile. C’est l’un des nombreux jouets connectés de ce Noël 2014.

 

On revisite les classiques en les mettant au goût du jour

On ajoute aux jouets une couche de connectivité pour les rendre plus interactifs.

Autre exemple avec l’une des vedette de cette fin d’année : Xeno (85 euros env.), un petit monstre gentil avec des sortes de poils en caoutchouc et une délicate crotte verte qui lui pend du nez. L’enfant tire dessus, cela déclenche des actions. Cela fait penser au célèbre Furby avec des tas de capteurs qui détectent, par exemple, lorsqu’on lui fait des caresses. En plus, il peut interagir avec un smartphone ou une tablette pour prolonger l’aventure en mode digital.

Il y a aussi les tablettes tactiles pour tout petits. Moins sophistiquées qu’un iPad mais plus solide et surtout avec des contenus adaptés (à partir d’une centaine d’euros ). Il y a même des tablettes pour enfants pour aller sur Internet via un navigateur totalement sécurisé qui donne accès uniquement à des sites pour la jeunesse.

 

Des jouets télécommandés

 

Des jouets radiocommandés qui n’ont plus forcément de télécommande dédiée car ils se pilotent avec un smartphone. Des joujoux qui roulent ou qui volent… Petits hélicoptères ultra légers (40 Euros env.) à partir de 8 ans jusqu’au drone volant pour ado ou adulte (500 Euros env.) en passant par des trucs improbables mais assez rigolos tels que le WowWee, un bonhomme sur 2 roues qui ne perd jamais l’équilibre et qui suit les mouvements de la main (160 Euros env.) ou Ollie , un cylindre télécommandé qui roule à toute vitesse et qui saute en l’air (100 Euros env.).

Enfin, les robots

Pourquoi pas un roboto ? Un vrai petit robot, à monter et à programmer soi-même (par exemple : Meccano, 150 à 300 Euros env .). C’est peu connu mais réellement instructif. N’oublions pas que les robots arrivent dans notre vie quotidienne et donc mieux vaut apprendre à s’en servir et à comprendre leur logique dès maintenant. On trouve ça plutôt dans des boutiques en ligne spécialisées sur Internet.

 

(©)