Nouveau monde, France info

Des applis pour aider les non-voyants à se déplacer

Comment différentes technologies viennent en aide aux personnes non-voyantes

(©)

 Guidage dans les transports en commun

 

C’est un système très astucieux qui permet aux aveugles de circuler tout seul dans les couloirs du métro. Comment ça marche ? Grâce à une application mobile sur smartphone et à des oreillettes, la personne reçoit en temps réel des instructions sur l’endroit où elle se trouve et ce qu’elle doit faire pour se déplacer. Par exemple : tourner à droite, descendre les escaliers pour arriver jusqu’au portillon, suivre le couloir menant au quai, etc. Ce dispositif innovant fonctionne grâce à des petites balises disséminées dans les couloirs du métro, des beacons, qui émettent en permanence un signal capté par le smartphone. C’est plus précis que le GPS qui, en plus, ne fonctionne pas quand on est en sous-sol ou simplement à l’intérieur d’un bâtiment. Le système s’appelle Wayfindr. Il a été développé par la société UsTwo, spécialisée dans les interfaces numériques. Pour l’instant, c’est expérimenté uniquement dans le métro de Londres, à la station Pimlico, et depuis l’été dernier à l’aéroport de San Francisco, aux Etats-Unis.

Des chaussures vibrantes

 

Dans le même genre, autre innovation pour venir en aide aux personnes atteintes de cécité : plus besoin d’oreillettes, ce sont… les chaussures qui aident à trouver son chemin. Ce sont des chaussures vibrantes qui indiquent la direction à suivre. En fonction de la chaussure qui se met à vibrer, la personne sait s’il faut tourner à droite ou à gauche. Les souliers en question ressemblent à des baskets un peu futuristes, plutôt jolies, qui communiquent en Bluetooth avec le smartphone. Cela existe aussi sous forme de semelles connectées que l’on peut mettre dans n’importe quelle paire de chaussures. Le système utilise l’application de navigation GPS du smartphone. C’est plutôt destiné à guider l’utilisateur dans la rue. Un système mis au point par une entreprise indienne, Ducere. Cela pourrait aussi être commercialisé pour d’autres utilisations, par exemple, pour aider les touristes à trouver leur chemin dans une ville qu’ils ne connaissent pas.

 

Une canne connectée

 

Enfin, toujours pour les non-voyants, rappelons ce projet français de canne blanche connectée mise au point par des étudiants nancéens. Il s’agit d’une canne intégrant un GPS. Elle vibre ou transmet des messages audio pour signaler différents évènements dans la rue, comme par exemple, s’il est possible ou non de travers au feu.

Autant d’innovations censées faciliter un peu la vie des personnes aveugles au quotidien. 

(©)