Cet article date de plus de sept ans.

La lumière n'échappe pas à la révolution des objets connectés

écouter (10min)
Rien n’échappe à la folie des objets connectés ! Même chez vous… Pourquoi ne pas piloter vos ampoules avec votre smartphone ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (80 milliards d'objets connectés en 2020)

Créer une ambiance lumineuse avec des éclairages de couleur lorsque l’on reçoit des amis, c’est bien. Changer les couleurs avec son smartphone en fonction des amis ou du moment de la soirée, c’est encore mieux. C’est ce que permettent aujourd’hui les éclairages connectés.

Ce sont de grosses ampoules LED, que l’on fixe dans des luminaires standard, ou alors des spots autonomes, télé-commandables, qui permettent de créer une ambiance lumineuse. Une palette sur l’appli mobile permet de choisir parmi les nuances de milliers de couleurs. Plusieurs marques proposent aujourd’hui ce genre de produits comme : Philips, Holi, Lifx ou Belkin.

Comment ça marche ? Comme les box domotiques dont nous parlions hier, les lumières connectées ont besoin, elles aussi, d’une passerelle e, qui se présente sous la forme d’un petit boîtier à raccorder à votre box Internet. Certaines ampoules connectées utilisent la norme de communication ZigBee, une sorte de Wifi adapté à la domotique, qui permet même de raccorder l’éclairage à d’autres équipements automatiques.

Bref, la bonne vieille lampe à petit interrupteur, c’est de l’histoire ancienne. La révolution des objets connectés gagne même la lumière. Rassurez-vous, comme il n’est pas toujours simple d’attraper son téléphone pour allumer une lampe, il existe aussi des interrupteurs muraux connectés.

Ce n’est pas tout, la marque française Awox, propose une ampoule qui peut diffuser la musique de votre smartphone en Bluetooth. Elle vient aussi de lancer une ampoule connectée qui diffuse du parfum. Toujours avec une appli mobile, choisissez la couleur et envoyez une petite dose d’huile essentielle pour parfaire l’ambiance entre amis ou entre amoureux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.