Mon info, France info

Mon info. Les élèves de Metz et leurs parents prévoient des cadeaux pour les enseignants en cette fin d'année scolaire perturbée

Coup d'oeil sur les acteurs du tourisme et sur les Français qui se préparent avant des grandes vacances pas comme les autres.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une classe de 5e à Gerzat (Puy-de-Dôme). Photo d\'illustration.
Une classe de 5e à Gerzat (Puy-de-Dôme). Photo d'illustration. (R?MI DUGNE / MAXPPP)

L'école est presque finie, bientôt le temps de dire au revoir aux enseignants. Au revoir et merci, après une année pas comme les autres, après le confinement, voici des petits et grands reconnaissants, à Metz, avec France Bleu Lorraine : une mère d'élève :"On va lui faire un petit mail de remerciement pour la fin de l'année puis une boîte de chocolat pour marquer le coup". Une fillette ajoute :"Ça c'est une boîte de chocolat et une tasse". Une autre mère d'éleve : "Je pense qu'ils ont vraiment été présents, qu'ils se sont décarcassés pour nous faire des contenus numériques, pour appeler, pour tout ça. Ça a été une année bizarre pour tout le monde donc on essaie de leur dire merci."

Mont-de-Marsan va tout de même faire la fête

D'habitude c'est l'un des évènements de l'été dans le Sud-Ouest : plusieurs centaines de milliers de participants tous les ans. Les Fêtes de la Madeleine sont annulées à Mont-de-Marsan dans les Landes mais les patrons de bar et de restaurants créent leur propre évènement, du 22 au 26 juillet, "Ceci n'est pas une Madeleine", avec respect des gestes barrières, promet à France Bleu Gascogne Alexandre Ricaud, restaurateur : "Je vais mettre des tonneaux espacés de deux mètres. Personne au bar parce qu'on n'a pas le droit et de la musique toute la journée et de la restauration de midi à 21 heures non-stop. Si on peut faire 30% des Fêtes de la Madeleine, c'est déjà ça de pris parce qu'on s'est assis sur trois mois de chiffres d'affaire donc on demande à nos locaux de nous aider, de ne pas aller sur la plage, de ne pas aller sur la côte et de relancer le commerce de centre-ville."

Les surveillants de baignade sur les plages des Côtes-d'Armor de retour depuis mercredi 1er juillet dans huit communes du littoral. Mais en effectif réduit jusqu'au 12 juillet, la crise sanitaire a retardé la formation des nouveaux surveillants, explique le commandant Christophe Lucas, du Sdis 22 - les pompiers du département au micro de France Bleu Breizh Izel : "Le Sdis forme les pompiers du département. Cette année avec le Covid on n'a pas pu finaliser la formation des sauveteurs au mois d'avril donc là on va la faire début juillet qu'ils puissent être réaffectés dans les postes de secours dès le 13 juillet."

Hunspach élu village préféré des Français 

Hunspach, ses colombages, ses 652 habitants, leur crainte soit de finir bon derniers de la compétition diffusée sur France 3, soit d'être parmi les premiers et d'avoir trop de touristes, disait mercredi matin la guide, Béatrice Kehrli, à France Bleu Alsace - et hier soir, finalement ? "Enfin on va avoir une visibilité. On a un petit peu peur qu'il y ait trop de monde mais on va gérer." L'animateur Stéphane Bern prévient : Hunspach peut attendre 30% de visiteurs de plus cet été.     

Une classe de 5e à Gerzat (Puy-de-Dôme). Photo d\'illustration.
Une classe de 5e à Gerzat (Puy-de-Dôme). Photo d'illustration. (R?MI DUGNE / MAXPPP)