Cet article date de plus d'un an.

Mon info. La seiche est un mollusque beaucoup plus intelligent qu’il en a l’air

écouter (2min)

Les seiches sont capables d'avoir des goûts culinaires ! Les chercheurs en sont persuadés.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'aquarium ne sait pas quand il va pouvoir rouvrir. (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

C’est certain qu’au concours de beauté des animaux, la seiche est loin de terminer première. Mais elle pourrait être bien placée dans un concours culinaire car la seiche a la fine bouche. Une étude menée par des chercheuses de Caen et de Cambridge et publiée dans la revue scientifique Biology Letters montre que le mollusque céphalopode est capable de se projeter dans l’avenir pour choisir son repas. La seiche mange pourtant de tout dans les océans : différents poissons, des crustacés, mais elle a un faible pour la crevette. Elle est même capable de moins manger le midi si elle sait qu’elle en aura le soir.

Opération "crevettes au dîner"

Les chercheurs ont réussi à le constater en suivant un protocole très précis. Deux aquariums séparent deux groupes de seiches. Le midi, un seul et même menu pour les deux : du crabe. Puis pour le dîner, un groupe n’a droit qu’à des crevettes tandis que le second a un repas aléatoire. En quelque jours seulement, le premier groupe a réduit sa consommation de crabe le midi car les seiches concernées savaient qu’elles allaient avoir des crevettes au dîner. L’autre groupe en revanche dévore le crabe sans se poser de question. Pour vérifier que la scientifiques n’était pas face à une bande de seiches capricieuses, elle a permuté l’opération.  "En moins d’une semaine, les seiches ont inversé leur comportement alimentaire" raconte la chercheuse. Les seiches sont capables d’inhibition, de freiner une envie, ce qui est très difficile pour les enfants (humains cette fois), et même pour certains adultes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.