Cet article date de plus de quatre ans.

Mon info. En France, l'hygiène des commerces n'est pas toujours reluisante

94% des commerces obtiennent tout de même des notes satisfaisantes dans une nouvelle enquête. Cependant, elle ne concerne que trois régions.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Boulangerie (illustration). (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)

La CLCV, l'association nationale de défense des consommateurs et usagers vient de publier les résultats des enquêtes sur l'hygiène des commerces alimentaires, trois ans après la mise en place du dispositif Alim'confiance, qui permet aux consommateurs d'accéder aux résultats des contrôles sanitaires. La bonne nouvelle du matin, c'est que globalement ça va. 94% des commerces obtiennent des notes satisfaisantes voire très satisfaisantes. Bref, vous pouvez y aller en tout confiance.

Les boulangeries-pâtisseries et trois régions parmi les mauvais élèves

Mais c'est bien connu, le diable est dans les détails. Et certains commerces ne font clairement pas partie des meilleurs élèves. Il s'agit surtout des boulangeries-pâtisseries. Selon la CLCV, 18% d'entre elles doivent s'améliorer. Tout comme 7,5 % des métiers de bouche.

Il y a aussi des régions qui sont pointées du doigt : le Centre-Val de Loire, la Bougogne-Franche-Comté et les DOM-TOM font partie des mauvais élèves, avec entre 9 et 14% de commerces qui doivent améliorer leur hygiène. Rien que l'an dernier, près de 42 000 contrôles ont été effectués, soit une augmentation de près de 4% par rapport à 2018.

Des enquêtes géographiquement trop limitées

La CLCV regrette toutefois que les enquêtes se soient concentrées essentiellement sur trois régions. Près de 50 % des contrôles ont eu lieu en Auvergne-Rhône-Alpes, en Nouvelle-Aquitaine et en Île-de-France. Des départements sont donc totalement exclus des contrôles. La CLCV demande des contrôles mieux répartis, et concentrés sur certains commerces en particulier : les boulangeries-pâtisseries, les boucheries-charcuteries ou encore les rayons pain/viennoiserie des commerces généralistes, pas assez contrôlés selon l'association.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.