Cet article date de plus d'un an.

Mômes trotteurs. Balade nocturne en raquettes au Grand Bornand

écouter (3min)

Cap sur la Haute-Savoie. Janelle, Margaux et Romy, 9 ans, ont rendez-vous à l'Auberge Nordique, pour une échappée belle en raquettes avec leur guide, Alice.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Balade en raquettes sous les étoiles au Grand Bornand, au départ de l'Auberge nordique. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

"Il fait nuit et les flocons tombent. C'est joli", apprécient Janelle et Romy, bonnets vissés sur la tête. Avec Margaux, elles ont aussi chaussé leurs raquettes à l'Auberge Nordique du Grand Bornand. "Pour moi et Romy, les raquettes c'est une première !", souligne Margaux.

"On est aux pieds de la chaine des Aravis, précise leur guide Alice. Sur notre gauche, on a la Pointe Percée." "Avec la neige et un peu de brouillard, c'est beau", trouve Margaux. La Pointe Percée s'élève à 2.750 mètres d'altitude. "Et si on n'avait pas nos raquettes, on aurait de la neige au-dessus des genoux", calcule Alice.

La Pointe Percée

Janelle se laisse tomber sciemment dans la neige avec malice ! "C'est agréable, juge la montagnarde, parce que tu t'allonges sur un nuage."

"C'est allumé ?" Sur notre gauche, on croise un igloo. "Par contre, il n'a pas été fini", note Romy. "Il fait à peu près ma taille", juge Margaux. "Pour faire des igloos, tu prends des bacs et tu mets de la neige, et après, ça fait des carrés", explique Janelle. "S'il y avait un toit et un vrai feu, on pourrait dormir dedans", souffle Margaux.

Et nous voici dans la forêt

Quels animaux peut-on croiser ? "Des lièvres, des cerfs, des chamois. Et des loups..." répondent les filles. "Des loups qui mangent des petites filles ? Non, quand même pas...", sourit Alice. "Et en plus, ce qui est impressionnant, c'est que les arbres sont très très grands", estime Romy. "C'est l'épicéa !"

À la lampe frontale, on suit la trace du renard du fond de la vallée du Bouchet. "On peut voir qu'entre chaque trace de pas, il y a une petite traînée sur la neige, vous la voyez ? Alors ça, c'est la queue du renard qui traîne dans la neige."

Et les filles enchaînent sur une course dans une descente. Sauf Janelle. Raquettes aux pieds, elle descend "en roulade" et se transforme à l'arrivée "en bonhomme de neige". "C'est bien, mais ça fait froid dans le dos !", rigole-t-elle.

La suite ? Une bataille de boules de neige, en bonne et due forme.

Infos pratiques

La balade nocturne en raquettes est proposée par l'Auberge Nordique.

Pour préparer son séjour au Grand Bornand : Office de Tourisme

Janelle, Romy et Margaux en pleine rando raquettes au Grand Bornand, en Haute-Savoie. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Margaux, Janelle et Romy, trois jeunes habitantes du Grand Bornand, en Haute-Savoie. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mômes trotteurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.