Mômes trotteurs, France info

Mômes trotteurs. Balade à Copenhague avec Camille et Capucine, épisode #2

Suite de notre escapade à Copenhague avec deux "Mômes trotteuses" installées à Copenhague.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Camille et Capucine, deux expatriées françaises installées à Copenhague, au Danemark.
Camille et Capucine, deux expatriées françaises installées à Copenhague, au Danemark. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

"Alors ça y est, t’a réenfourché le vélo Camille ? Oui et maintenant on va aller au port !" Également escortés par Capucine, nous pédalons comme tout le monde ici, à vive allure, à travers les rues aérées de Copenhague. Mais gare à ne pas casser le rythme du peloton… Il y a un mot à bien connaître. "Quand tu fais du vélo et que tu gênes ou bouscules quelqu’un, tu dis 'Undskyld', ça veut dire pardon en danois."

Petit port du XVIIe siècle et maisons multicolores

Au bout de la longue rue Stroget, haut lieu du shopping à Copenhague, nous rejoignons le petit port (Nyhavn). "Ici, il y a de très belles maisons multicolores : jaunes, rouges, vertes…" Au XVIIe siècle, des marchands vivaient dans ces étroites demeures. Le long du canal, quelques vieux gréements et une ruche de terrasses de café.

Puis, poussées par le vent, nous fonçons sur les docks réaménagés du grand port (Københavns Havn). "Ici au mois d’août, il y a des compétitions de natation. C’est une course, qui fait à peu près tout le tour du port. Y a beaucoup de monde, il fait un peu froid mais les nageurs y vont quand même. On peut se baigner dans le port au mois d’août, c’est bien parce que c’est pas pollué. Y a même une piscine qui est entièrement remplie avec l’eau du port."

L’été, il fait 25 degrés à Copenhague

"25 degrés en moyenne, c'est pas mal, et ça ne dépasse pas les 30°C." A Copenhague, trois jours consécutifs à plus de 25°C, c’est presque considéré comme un épisode caniculaire ! Au fait, vous avez déjà testé le sauna les filles ? "Oui à la piscine, c’est bien, c’est chaud, y a des bancs et tu peux te mettre dessus et t’allonger."

Devant nous le "blox". Ce bâtiment en verre à l’allure d’une construction Lego est dédié aux loisirs. "On y découvre des œuvres d’architecture danoise et c’est vraiment un peu bizarre des fois !" Ça c’est sûr, question architecture, les Danois sont sur le pont ! "Le pont là-bas a une forme de bateau. C’est joli à voir. Ça fait comme des mâts." Etonnant aussi, le "pont serpent", qui zigzague sept mètres au-dessus de l’eau entre de grands immeubles en verre !

"On peut aussi naviguer sur des sortes de bateaux-mouches. Et on peut aller admirer la Petite Sirène. Elle est en pierre noire, posée sur un rocher".

"On est près du Théâtre royal et de l’Opéra royal. Au mois d’août, on peut voir des compétitions de sauts depuis le toit de l’opéra. Les gens sautent dans l’eau, après ils ont un petit jacuzzi pour se réchauffer." Cet opéra ultra moderne date de 2005, on dirait une tête recouverte d’un couvre-chef en métal ! Il fait face au palais de la Reine, à qui il est d’ailleurs dédié. Camille et Capucine conseillent d’aller au nouveau Concert House Danish Radio, que l'on doit à l’architecte français, Jean Nouvel. "A l’intérieur, c’est comme une météorite mais qui est soulevée. On a assisté à un concert avec des versions classiques de la musique de Star Wars ! C’était vraiment bien."

"Les gardes vont bientôt faire la relève"

A midi, on peut assister à la relève de la Garde Royale Place d’Amalienborg (Amalienborg Slotsplads), où vit la reine du Danemark, Margrethe 2. Le chapeau des gardes rappelle celui des Anglais, fabriqué en poil d’ours. "Et quand la reine est dans son château de Copenhague, ils vont tous les jours dans le centre, ils jouent de la musique et ils défilent. Ils jouent du tambour, de la flûte, de la trompette."

Camille et Capucine, deux expatriées françaises installées à Copenhague, au Danemark.
Camille et Capucine, deux expatriées françaises installées à Copenhague, au Danemark. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)