Cet article date de plus de quatre ans.

Jean Viard : "Moi président, je serai d'abord attentif à la mobilité de la jeunesse"

écouter (5min)

Notre président est sociologue, prospectiviste, directeur de recherches au Cnrs. Jean Viard dit à Olivier de Lagarde ce que serait sa première résolution.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean Viard, sociologue à Marseille, le 22 novembre 2012. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Jean Viard, sociologue, prospectivisteet directeur de recherches au Cnrs explique, "parce qu'on est dans un monde de mobilité" dit-il, les raisons de sa première résolution : "Il y a les mobilités virtuelles et il y a une partie de la jeunesse qui n'est jamais sortie de son quartier, qui ne déplace pas, qui ne connaît pas la France. Je dis qu'un jeune qui n'est jamais allé à Paris, qui n'a jamais vu la mer, il n'est pas Français comme les autres", explique Jean Viard qui veut donc "rendre le voyage obligatoire à 16 ans comme un projet éducatif". 

"Je pense que tout jeune de banlieue pourrait faire sa terminale en "cité U" en centre-ville. Il faut que l'on comprenne que la machine urbaine fabrique la jeunesse de demain. Il y a ceux qui sont dans cette machine urbaine et ceux qui n'y sont pas" poursuit Jean Viard.

Au XIXe siècle on a fait des livres avec George Sand pour expliquer la France. Je pense qu'aujourd'hui il faut généraliser le voyage en France à 16 ans pour que tous les jeunes connaissent la place de la République et connaissent la mer

Jean Viard

à franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.