Modes de vie, France info

Les bienfaits et les dangers du soleil

Dès que le soleil apparaît on est de meilleure humeur, on retrouve notre joie de vivre, on se sent plus en forme. Cependant ce soleil amical peut aussi devenir notre ennemi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

Les expositions abusives au soleil peuvent être responsables de lésions cutanées et d'accélération du vieillissement et de cancers de la peau. Mais ces risques potentiels ne doivent pas oblitérer tous les aspects positifs et curatifs du soleil.

Une question de dosage

Le soleil est bon pour l'humeur, c’est un anti-stress naturel et il nous aide à synchroniser notre sommeil. Nous avons un besoin vital de soleil et plus exactement de lumière qui régule notre horloge interne, essentielle pour notre sommeil et notre humeur.

 

Le soleil est bon pour les os. La vitamine D est nécessaire à la fixation du calcium sur les os, or la majeure partie de la vitamine D est synthétisée par notre peau lorsque celle-ci est exposée aux UVB. Le soleil est également bon pour notre système de défense immunitaire car la vitamine D occupe un rôle central dans l'activation de notre système de défense immunitaire. C'est ainsi qu'elle intervient dans la prévention des infections virales, bactériennes, auto-immunes, des maladies cardiovasculaires, psychiatriques, et même contre les cancers.

 

Les UV sont parfois utilisés comme traitement dans certaines pathologies cutanées, comme notamment  le psoriasis et le vitiligo. Le soleil stimule également la glande pinéale qui assure notre équilibre hormonal et végétatif. Il aurait même un effet sur nos glandes sexuelles.

Les risques

Le cancer de la peau lié aux surexpositions solaires est devenu un véritable problème de santé publique avec plus de deux millions de nouveaux cas par an dans le monde, dont 200.000 mélanomes malins. Tout grain de beauté qui se transforme doit vous amener à consulter un dermatologue.

 

L’accumulation de coups de soleil augmente fortement le risque de cancer cutané, d'autant plus s'ils se sont produits durant l'enfance. L'exposition aux UV en association avec la prise de certains médicaments (comme les anti-inflammatoires les antibiotiques) rend la peau photosensible et déclenche des réactions exagérées. C'est le cas également avec certains cosmétiques.

Préparer sa peau

Le mieux est de commencer à bronzer progressivement au soleil de printemps, un peu chaque week-end. Il existe des produits pré- bronzants à base d’acides aminés qui réveillent les mélanocytes endormis à l’ombre, tout en renforçant la défense naturelle de la peau. Ainsi le bronzage naturel se déclenche plus vite. On peut aussi prendre de la vitamine A qui favorise le bronzage. 

 

La règle de base est de ne pas se surexposer. Beaucoup de gens se mettent au soleil toute la journée dès qu’ils arrivent en vacances et c’est là que réside le danger,  il est donc indispensable de s’exposer progressivement.

Les règles de base

Pour préserver sa peau, il faut éviter de se mettre au soleil entre 12h et 14h. Il ne faut pas oublier de mettre une crème solaire efficace qui protégera à la fois des UVA et des UVB.

 

Portez un chapeau, des lunettes de soleil ayant des verres filtrants anti UV de catégorie 2 ou 3 et au marquage CE.. Attention aux lunettes gadget. La teinte des verres (ou du plastique) favorise la dilatation de la pupille, laissant entrer les UV encore plus facilement. Au volant aussi, portez vos lunettes de soleil, contre les éblouissements.

 

Ne pas s’endormir au soleil et ne pas utiliser de parfums, d’eau de toilette ou de déodorant qui au contact avec le soleil peuvent provoquer des réactions cutanées.

 

Après l’exposition au soleil, mettre des produits après soleils hydratants.

 

A lire : Soleil mensonges et propagande, du Dr Brigitte Houssin, aux éditions Thierry Souccar

(© Thierry Souccar)
(© Maxppp)