Modes de vie, France info

Les bienfaits de la chromothérapie

Plus de 30.000 visiteurs sont attendus au Salon bien-être qui vient d'ouvrir porte de Versailles à Paris. Au programme : conférences, ateliers avec un grand espace dédié à la chromothérapie. L'occasion de s'intéresser à cette technique très tendance qui connaît un grand succès auprès du public.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Carole Serrat Sophrologue en partenariat avec Top Santé nous  donne des conseils
sur la chromothérapie.

Les couleurs ont un réel impact sur le corps et le cerveau. La chromothérapie date de l'époque des égyptiens et tend à se généraliser. De plus en plus de centres de bien-être, de thalassothérapie, de spas... la propose, souvent sous la forme de jeux de lumière colorée qui viennent agrémenter un espace, une piscine, etc. Les cycles de couleurs peuvent accompagner avantageusement de nombreuses formes de thérapie : sophrologie, relaxation, massages, ostéopathie, drainages, sauna, balnéothérapie, piscines, jacuzzi, douches.

Des travaux scientifiques montrent que la couleur peut agir sur nos cellules. On utilise la lumière pour activer des molécules chimiques à certains endroits du cerveau notamment pour faire fondre des tumeurs cancéreuses.

Une séance de chromothérapie

En général, on fait un test objectif informatisé qui s'appuie sur le goût que les personnes ont des couleurs. A partir de ce test, on évalue l'état psycho émotionnel des personnes. En effet, la symbolique des couleurs renseigne sur cet état. On peut ensuite projeter un cycle de couleurs calculé à partir du test et donc adapté la personne, avec un projecteur à LED, explique Dominique Bourdin, chromothérapeute.

Il existe des petits appareils de chromothérapie qu'on peut utiliser à la maison qui permettent de faire des douches de couleurs par soi-même.

L'efficacité des traitements repose sur la précision de la projection de cycles et non des couleurs en continu. C'est comme si nous projetions une multitude de compléments alimentaires énergétiques en parfaite harmonie avec notre corps vibratoire qui est capable de corriger notre corps physique.

Vous aimez le rouge, vous avez besoin d'être dorloté, materné, sécurisé.
Vous ne l'aimez pas, vous avez une saturation de trop vous occuper des autres.
Vous aimez le jaune, vous avez besoin de faire du ménage dans votre vie, d'apprendre à choisir vos priorités.
Vous n'aimez pas le jaune : vous avez du mal à déstocker, à vous libérer de ce qui vous encombre.

Si vous ne respectez pas ces besoins, un jour, l'organe correspondant tombe malade.

Les études scientifiques dans ce domaine

Maxence Layet directeur de la nouvelle revue arts et sciences ORBS l'autre Planète  précise qu'il y a de nombreuses études, en particulier depuis une quinzaine d'années, sur les effets des couleurs et de la lumière sur le vivant.

La photochimie s'intéresse par exemple aux réactions chimiques provoquées par la lumière. L'étude de la photosynthèse chez les plantes cherche à comprendre comment les cellules végétales absorbent la lumière.

La couleur c'est le résultat de la rencontre entre la lumière et la matière, c'est un reflet. L'énergie lumineuse est renvoyée par les atomes et les molécules structurant la surface d'un objet. Rouge, orange, fuchsia ou bleu... chaque couleur correspond à une fréquence lumineuse précise, caractérisée à un niveau d'énergie électromagnétique donné.

Au-delà des couleurs elles-mêmes, il faut savoir que les variations de l'intensité lumineuse vont avoir des effets sur l'activité cérébrale, à travers notamment la glande pinéale dite aussi épiphyse. Cette glande photosensible est la régulatrice de la mélatonine, l'hormone du sommeil.
Si on éteint et rallume rapidement une lampe, ou bien si on regarde une lampe qui clignote, les variations du rythme lumineux dans le temps vont avoir un impact sur l'activité cérébrale. À court terme, cela va entraîner les hormones du bien-être, les endorphines. Cela peut aussi être source d'effets négatifs comme des crises d'épilepsies pour les personnes sensibles aux flashs lumineux semblables à ceux projetés dans certaines discothèques.

De nouvelles technologies

Il existe un tout nouvel appareil, le Sensora, qui suscite beaucoup d'intérêts de la part des scientifiques, mais également de la part des intervenants en santé humaine. En entrant dans l'espace Sensora, l'immersion est totale. Le Sensora peut générer presque toutes les couleurs du spectre visible avec un degré de pureté rarement connu dans la nature. Les couleurs sont projetées sur un écran hémisphérique afin de remplir votre champ de vision de motifs chatoyants.

Grâce à cette notion de couleur brevetée associée au processus de commande d'intensité appelé modulation de lumière, ces modèles vous entraînent doucement vers un état agréable de détente en interagissant avec vos ondes cérébrales. Le Sensora a une action sur le cerveau. Il régularise le Processus du plaisir et du déplaisir.

Le salon bien-être

La Chrysalide

Références scientifiques :

Comparison of a short irradiation (50 sec) by different wavelengths on audiogenic seizures in mice : evidence for a preventive neuroprotective effect of yellow , N. Pages, P. Bac, P. Maurois C. Agrapart. Magnes. Res. 16, 29-34 (2003)

The impact of modulated, colored light on the autonomic nervous system , M.J. Ross, P. Guthrie, J.C. Dumont. Adv. Mind Body Med 2013;27(4):7-16

(©)