Cet article date de plus de trois ans.

"Si j’étais une bombe atomique, je n’aurais pas pu faire ce métier", raconte l'humoriste Camille Lellouche

écouter (5min)

La comédienne et humoriste Camille Lellouche est l’invitée de Mise à jour lundi pour son spectacle "Camille en vrai", qu’elle joue depuis le 10 septembre à la Gaîté Montparnasse et qui est prolongé jusqu’en mars 2018.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Camille Lellouche (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Camille Lellouche, comédienne et humoriste, est l’invitée de Mise à jour, lundi 27 novembre. Son spectacle Camille en vrai est prolongé jusqu’en mars 2018, les dimanches et lundis soirs à la Gaîté Montparnasse. Camille Lellouche a participé à The Voice en 2015.

Une grande "traqueuse"

Durant le spectacle, elle chante divinement bien, accompagnée d'un piano, et elle bouge énormément sur scène. "Je suis une bougeuse, je ne suis pas une danseuse", reconnaît Camille Lellouche.

Il y a un truc d'adrénaline très violent, entre le moment où l'on est derrière la scène et le moment où l'on est devant les gens

Camille Lellouche

franceinfo

Malgré une apparence détendue, l'humoriste ressent un stress intense intérieur. "C'est très violent parce qu'on veut tellement bien faire, on se dit qu'on est complètement barjo, t'as envie de vomir", raconte l'humoriste. "Il y a un truc que les gens ne voient pas, ils me disent 't'es à l'aise et détendue' alors que je pense que je suis l’une des femmes les plus traqueuses au monde", confie-t-elle.

"Vraiment, je suis mi-moche", déclare-t-elle,"parce que je pense que si j’étais une bombe atomique, je n’aurais pas pu faire ce métier. Je pense que quand tu es trop belle, tu regardes la fille tout le temps dans les yeux", poursuit Camille Lellouche.

La scène, un moyen d'"exister"

La scène représente presque une thérapie, avoue-t-elle sans employer ce terme. "C'est vraiment viscéral [d’être sur scène], c’est vraiment le moment où je me dis : 'Ok, j’existe'. Quand je ne fais pas ça, je me fais chier, je ne suis pas bien."

La scène, c’est viscéral, c’est le moment où je dois tout donner, ce n’est pas une thérapie, parce que pour ça il y a des médecins, mais c’est viscéral depuis toute petite

Camille Lellouche

franceinfo

Aujourd'hui, elle a le sentiment de réaliser son rêve. "Le fait de pouvoir le faire aujourd’hui, vraiment, et que j’aie enfin de la lumière, ça fait beaucoup de bien", précise Camille Lellouche.

Et si elle devait faire une mise à jour, que changerait-elle ? "Peut-être un peu plus de vitamine C là, et un peu de magné B6 également", plaisante Camille Lellouche. "Plus sérieusement, je suis un peu impulsive, mais ce n’est pas méchant. Peut-être l’être un peu moins. Après, non, j’aime bien ma grande gueule", lâche l'humoriste, sans pouvoir s'empêcher de dire encore une blague : "Et peut-être un petit peu les pommettes éventuellement, non je plaisante", lance-t-elle en riant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mise à jour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.