Micro européen, France info

Le débat sur l'identité française

Depuis plusieurs semaines, des écrivains et intellectuels font la Une de la Presse française et évoquent les menaces sur l'identité de la France. Comment les correspondants européens perçoivent-ils ce débat ? Réponse des deux invités : Martina MEISTER du quotidien "Die Welt" et Jean-Noël CUENOD du journal suisse "La Cité".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

S'ils observent ce débat, les deux correspondants ont peu écrit sur la question. Ils se demandent pourquoi les philosophes Alain Finkielkraut ou Michel Onfray vont sur les plateaux de télévision, alors que leurs réponses seront tronquées et que leurs intervieweurs ne les laisseront pas s'exprimer jusqu'au bout. Est-ce bien leur place ?

D'ailleurs, pourquoi certains parlent-ils de questions qu'ils ne connaissent pas ?

Pourquoi Michel Onfray s'exprime-t-il sur la sortie de l'Europe et de l'euro ? Ce n'est pas cela qu'on attend des intellectuels mais plutôt qu'ils fassent avancer les choses et qu'ils n'intellectualisent pas les peurs et les replis. 

Des intellectuels dans les débats, c'est une caractéristique bien française qui remonte au Siècle des Lumières mais on ne peut pas les faire parler de tout. Sur beaucoup de sujets, les journalistes devraient plutôt inviter des experts.

(© Maxppp)