Mes séries et moi, France info

Le vidding: Les amateurs revisitent leurs fictions favorites

Le "vidding" est une pratique consistant pour un amateur à revisiter une ou plusieurs scènes de sa série préférée en y apposant une nouvelle musique ou en proposant un montage original. Le but de cette pratique est à la fois de mieux faire connaître une oeuvre mais aussi d'affirmer son appartenance à une communauté de fans. Entretien avec l'universitaire Claire Cornillon.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les fans ont toujours éprouvé le besoin d'avoir une connaissance plus approfondie, plus personelle, plus intime, pourrait-on dire, de l'oeuvre, de la série voire du film qu'ils admirent. Loin de rester tranquillement assis devant leur récepteur de télévision ou devant leur écran d'ordinateur, ils ont très tôt adopté une attitude active en revisitant l'objet de leur passion. La "fan fiction " -démarche consistant à produire de la fiction à partir d'une fiction- est une pratique qui remonte aux années 60.

Avec l'apparition de nouvelles techniques, les fans ne se contentent plus seulement d'écrire ou de réécrire, mais ils mettent en scène: la première "fan vid " (vidéo amateur revisitant une fiction) date de 1975 au moyen d'une série de diapositives et d'une cassette audio.

L'arrivée de la VHS a démocratisé cette pratique et internet en a changé l'échelle en permettant une extension de ces pratiques. Aujourd'hui, les amateurs se livrent au "vidding ": ils assemblent des images et proposent des montages qui ressemblent à des bandes annonces sur lesquelles ils plaquent une musique originale.

Récupération postmoderniste

Le cinéma expérimental a adapté cette mode pour en faire le "mash up " avec une différence de taille, celle du statut du créateur. Du côté du cinéma expérimental, le créateur se revendique comme un artiste travaillant sur l'esthétique et s'impose comme un nouvel avatar du postmodernisme. Du côté du vidding, l'amateur n'aspire qu'au statut de fan reconnu aussi d'une communauté.

Toutefois sa démarche recelle parfois une dimension politique car le fan se place volontairement en miroir de l'industrie du divertissement qui possède un pouvoir financier sur les oeuvres. L'amateur s'impose alors comme le promoteur des oeuvres libres de droits, le partisan de licences libres ne cherchant pas à rentabiliser son talent ou son imagination.

Star Trek indémodable

Parmi toutes les oeuvres qui ont ainsi été revisitées, la série Star Trek (et les adaptations cinématographiques qu'elle a inspirées) figure en tête de la liste des fictions les plus revisitées par les amateurs. Mais le phénomène touche évidemment la plupart des histoires à caractère fantastique, propices à l'exercice de l'imagination et à des récits alternatifs. Cela concerne quasiment toutes les séries télévisées et en particulier les plus célèbres actuellement comme Game of Thrones, adaptée des ouvrages de George R. R. Martin.

Pour rejoindre une communauté ou pour diffuser ses "fictions" personnelles, il existe de nombreux sites. L'un des plus actifs et des plus célèbres est Archives of our Own, mais il en existe bien d'autres consacrés à des séries télé particulières comme Lost , par exemple, qui a inspiré de nombreuses "fanvids".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)