Ma France championne du monde, France info

Stéphane Guillon : "Mon pavé 2018, c’est l’écologie de tous les jours"

L'humoriste Stéphane Guillon est l'invité d'Olivier de Lagarde, il défend une éducation et des gestes écologiques simples. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Stéphane Guillon, humoriste.
Stéphane Guillon, humoriste. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Stéphane Guillon est comédien, acteur et humoriste. 50 ans après Mai 68, il jette un pavé pour l’écologie simple, celle qu’un citoyen peut appliquer tous les jours et qui, pour lui, aurait un réel impact sur l’environnement. En mars 2018, il publie Journal d’un infréquentable aux éditions Grasset.    

Olivier de Lagarde : Pas de grandes théories, pourquoi ? Parce que les écologistes vous agacent ?  

Stéphane Guillon : Ils peuvent m’agacer. J’ai un souvenir – j’aurais dû faire une photo et un tweet – j’étais sur les Champs-Élysées, c’était un dimanche, il était 17h30. Le "Grenelle de l’environnement" démarrait le lendemain, lundi, et vous aviez les voitures officielles de tous les représentants du "Grenelle de l’environnement" qui débarquaient faire leurs courses. Et ces gens-là, qui venaient nous parler sauvegarde de la planète, étaient venus avec leurs délégations, leurs gardes du corps, leur secrétaire, leur famille, et vous aviez à peu près une cinquantaine de berlines garées sur les Champs-Élysées, en double, triple file. Ces gens-là faisaient leurs emplettes.  

Ce n’est pas un peu démago de dire tout ça ?  

Mais non ! C’est pour vous dire que finalement, sur l’écologie de tous les jours, simple mais peut-être effectivement pas très porteuse en terme d’image, il y a des choses très faciles que pourrait faire le ministère de l’Écologie et qu’il ne fait pas.  

Quoi par exemple ?  

Par exemple le tri sélectif. C’est-à-dire que c’est une foutaise, le tri sélectif tel qu’on nous le propose aujourd’hui ! Le tri du verre, par exemple, c’est une vaste fumisterie. Les conteneurs sont souvent pleins, c’est souvent la gabegie. Vous vous souvenez des consignes de bouteille ? C’était vachement bien quand on était jeune. Ça ce serait pas mal, le retour de la consigne pour les bouteilles en verre.

Stéphane Guillon, humoriste.
Stéphane Guillon, humoriste. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)