Ma France championne du monde, France info

Isabelle Autissier : "Mon pavé 2018 est contre ce projet délirant de mine d’or en Guyane française"

L’ancienne navigatrice et présidente du WWF, Isabelle Autissier, dénonce le projet de mine d’or "Montagne d’Or" en Guyane.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Isabelle Autissier 
Isabelle Autissier  (MAXPPP)

Isabelle Autissier est une ancienne navigatrice et la première femme à avoir accompli un tour du monde en compétition, en 1991. Elle est écrivaine et présidente du WWF France (Fonds mondial pour la nature). Aujourd'hui, elle s’oppose au projet de mine d’or "Montagne d’Or" prévu d’ici 2019 en Guyane française, qui promet 750 emplois mais qui menace l’environnement et la biodiversité.

Olivier de Lagarde : Finalement, cette mine ne va gêner personne ?

Isabelle Autissier : Elle va quand même gêner la biodiversité. Par exemple, sur cette piste qui va être refaite à grand frais, on va promener 50 000 tonnes de cyanure et 50 000 tonnes d’explosifs. Est-ce que ce n’est pas un tout petit peu risqué ?

Vous mettez en avant tous les dangers de ce projet, est-ce que vous ne faites pas confiance tout de même aux autorités pour prendre toutes les garanties possibles ?

Non, mais, bien sûr, ils nous promettent tout ce qu’on veut. Quand on regarde d’ailleurs leur étude en détail, on s’aperçoit que pour arriver à une rentabilité intéressante, où ils vous promettent qu’ils vous paieront beaucoup d’impôts, ils ont tordu le bâton. Et que risque-t-il de se passer ? C’est qu’à un moment donné ces termes de l’échange vont être dégradés, la rentabilité ne va pas être celle espérée.

Mais c’est leur problème, ça.

Non. Où va-t-on, à ce moment-là, chercher à faire des économies ? C’est sur le personnel, sur les conditions de travail. On voit bien que c’est comme ça. Je veux bien qu’on soit totalement naïfs et qu’on pense que tout le monde est au pays des bisounours mais j’ai quand même quelques craintes.

Une fois qu’on aura saccagé les choses, pollué les rivières, détruit la forêt, on aura plus que nos yeux pour pleurer.

Isabelle Autissier, présidente du WWF France

Isabelle Autissier 
Isabelle Autissier  (MAXPPP)