Ma collection pop, France info

Ma collection pop. Il y a 20 ans, The B52's en concert

A l’occasion du "Disquaire Day", sortie d’un live inédit double vinyle des B-52’s datant de 1998.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
.
. (culture factory)

Ce double LP de couleur jaune Live! Rock ‘N Rockets permet de redécouvrir le talent du groupe américain sur scène alors qu’aucun album en public n’existait dans sa discographie officielle. Il a été enregistré à Orlando en Floride, alors que le groupe avait sa carrière derrière lui, mais conservait intacte son énergie rock.  

Une image délirante

Le nom du groupe n’est pas une allusion aux célèbres bombardiers géants américains. Non, dans l’argot qu’affectionne ce groupe d’Athens en Georgie, B-52’s désignait les choucroutes capillaires que portaient les deux chanteuses de la bande, Kate Pierson et Cindy Wilson, préfigurant la coiffure Marge Simpson.  

Les B-52's avaient un look rétro années 50/60 mêlé à la modernité de la fin des années 70. Quand ils apparaissent en 1979, ils sont le versant loufoque et créatif de la new-wave américaine aux cotés de Devo. Leur musique est super rythmée, nerveuse, les paroles assez délirantes. Une de leurs chansons s'appelle Rock Lobster, qu’on pourrait traduire par "le rock du homard".

 

Musique loufoque et créative  

Tout cela pourrait laisser penser qu’il ne s’agit que d’un groupe de petit rigolos. Mais voilà, The B-52’s apportent une fraîcheur inédite dans la décennie 80‘s qui ne fait que commencer. Les musiciens recyclent l’énergie rock des 50’s en y insufflant les nouveaux sons de la new-wave.

Ce cocktail agrémenté des délires vocaux des filles du groupe interpellent les amateurs de nouveautés. Et pas n’importe lesquels. Quelques mois avant sa mort, John Lennon entend la musique du groupe dans une boite de nuit et tombe en arrêt devant le "rock du homard". Il y décèle des fragments de ce que pouvait produire musicalement sa femme, Yoko Ono. Cela lui donne envie de se remettre à la musique après des années de congé parental et contribuera à la sortie de son dernier album.  

Carrière en deux temps

Quoi qu’il en soit, les B-52’s tracent leur route entre la fin de l’année 1979 et le début des 80’s. Les deux premiers albums sont efficaces et contiennent des tubes décalés comme Planet Claire ou Private Idaho.  

Le groupe connaît ensuite un gros passage à vide au milieu des années 80, marquées par la mort du guitariste Ricky Wilson, victime du SIDA. Mais en 1989, le groupe ressurgit à la surprise générale avec l’album Cosmic Thing rempli de tubes qui feront une belle carrière à la radio et sur MTV. Love Shack, Roam ou encore Chanel Z feront connaître les B-52’s à une nouvelle génération au début des années 90.

La chanteuse Kate Pierson se fera aussi remarquer en chantant avec REM sur le titre festif Shiny Happy People ou sur la balade Candy en duo avec Iggy Pop, ce qui fera encore grandir sa notoriété.

.
. (culture factory)