Cet article date de plus de sept ans.

Quand Jules est au violon, Jean-François à l'accordéon...

écouter (5min)
Dans les Deux-Sèvres, l'association Accord Diato enseigne la pratique de l'accordéon diatonique, instrument traditionnel de la région. L'élève le plus jeune n'a que 7 ans. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Jean-François Cottineau a créé, il y a cinq ans, l'association Accord Diato à Fenioux (79). Instrumentiste lui-même, il veut maintenir la pratique de cet instrument traditionnel du Poitou et de la Vendée. "L'accordéon diatonique est plus facile à jouer que le chromatique, explique-t-il. Il y a moins de mécanique et moins de bouton".

Actuellement, l'école a une vingtaine d'élèves, de 7 à 65 ans. "C'est une musique à tradition orale, nul besoin de connaître le solfège. Je fais le pari, avec mes nouveaux élèves, qu'en une demi-heure, ils sauront jouer leur premier morceau".

Les leçons ont lieu une fois par semaine, d'octobre à juin, pour une adhésion annuelle de 250 euros. Quant à l'instrument lui-même, peu encombrant, il coûte environ 500 euros neuf. Mais il existe des systèmes de location-vente.

Pour prolonger la popularité de l'accordéon diatonique, que Jean-François considère comme toujours actuelle, Accord Diato organise régulièrement des bals traditionnels. Avec violon et accordéon. Et ça ne plaît pas qu'aux anciens !

ACCORD-DIATO

**** Jean-François  COTTINEAU  

rue de Parthenay -  79160 FENIOUX 
06 84 71 35 52

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.