Les Pourquoi, France info

Les Pourquoi. Pourquoi dans Koh Lanta les candidats peuvent-ils rester si longtemps sur un poteau ?

Téléréalité et héros-candidats d'une saison...Quand l'ennui sur une île déserte conduit à d'étranges exploits.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Koh Lanta (Thaïlande)
Koh Lanta (Thaïlande) (OLAF PROTZE / LIGHTROCKET)

Si vous ne connaissez pas Koh Lanta, le jeu d'aventure de TF1, j’en résume le principe : les participants doivent survivre sur une île déserte pendant plusieurs semaines. On leur donne une petite ration de riz, mais c'est à eux de trouver le reste de leur nourriture. 

L'émission ne se limite évidemment pas à cela : on bâtit des équipes, et il y a des épreuves, physiques ou même parfois psychologiques : dégustations d’insectes, régates, parcours du combattant, combats divers, tests d’équilibre, etc.

L’épreuve emblématique est celle des poteaux

Trois personnes debout, chacune sur un poteau, au-dessus de l’eau. Celui qui tiendra le plus longtemps pourra choisir le finaliste. Ils ne seront alors plus que deux à pouvoir briguer la victoire. 

Cette séquence prend une part cruciale dans l’émission. On la voit dans toutes les bandes annonces. À l’antenne, elle dure presque un quart d'heure. Et c’est peu à côté de la réalité, où les candidats peuvent rester deux heures, sans bouger, plantés comme des piquets, c'est le cas de le dire. La force télégénique de l’épreuve réside dans le fait que tous les candidats sont à égalité : homme ou femme, jeune ou vieux, musclé ou chétif.

C’est une question de patience et de volonté 

Vous êtes peut-être comme moi : à fulminer à faire la queue à la poste ou au supermarché, à raccrocher quand l’attente téléphonique dépasse les 5 minutes, et vous vous demandez : comment peut-on tenir deux heures debout sur un piquet ?

La réponse m’est venue d’une ancienne lauréate, Christelle, qui a gagné Koh Lanta en 2008. Il suffit de changer de paradigme, c'est-à-dire de voir les choses du point de vue des candidats, et non pas des téléspectateurs. Elle explique : "On s'ennuie tellement à Koh Lanta pendant 40 jours, que tenir sur un poteau est hyper facile".

Je lui ai demandé ce que faisaient les participants pendant six semaines, du matin au soir : "Et bien, on dort, parce qu'on est très fatigué, vu qu'on ne s'alimente pas. Sinon on va chercher de la nourriture, mais il y en a très peu, on coupe du bois ; et sinon on attend. On attend les activités pour nous animer la journée…"

Aucun livre ni smartphone sur l'île

Mauvaise nouvelle : sur place il n'y a aucun livre, aucune tablette ou smartphone pour s’occuper. Christelle a tenu 2 heures et 10 minutes sur son poteau : elle a remporté cette épreuve, avant la victoire finale. 
Voilà. Vous avez eu la réponse en moins de deux heures. J'espère ne pas vous avoir ennuyés. 
Jusqu'à preuve du contraire...


 

Koh Lanta (Thaïlande)
Koh Lanta (Thaïlande) (OLAF PROTZE / LIGHTROCKET)