18 mai 2003 : Dominique Baudis face à la calomnie

écouter (20min)

Aux côtés de Matthieu Aron, journaliste et éditorialiste à L’Obs, Patrice Gélinet revient sur l’une des plus célèbres manipulations des faits : l’affaire Dominique Baudis.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dominique Baudris à la sortie du tribunal de Toulouse, le 17 juin 2004. (PASCAL PAVANI / AFP)

Le 18 mai 2003, à 20 heures, dans le Journal de TF1, plus de 9 millions de téléspectateurs découvrent le visage de Dominique Baudis, ancien maire de Toulouse devenu depuis président du CSA. Il révèle que son nom circule dans une enquête sur le tueur en série Patrice Alègre, condamné en 2002 à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de cinq femmes. Persuadé qu'il en avait commis d'autres, la gendarmerie de Toulouse avait continué d'enquêter sur les meurtres non élucidés commis dans la région, dont un dans le milieu de la prostitution.

Interrogées pendant des mois, deux anciennes prostituées avaient affirmé que Patrice Alègre en était l'auteur, avec la complicité de notables toulousains et même d'une personnalité politique très connue, Dominique Baudis. Avant même que son nom soit rendu public, il décide de le faire sur TF1 le 18 mai 2003, à 20 heures, dans le journal de Claire Chazal.

Retour sur cette affaire avec le journaliste Matthieu Aron.

Avec "Les infox de l’Histoire", le nouveau podcast de la Fondation Descartes en partenariat avec franceinfo, voyagez à travers les époques au cœur des grands épisodes de désinformation. Patrice Gélinet et ses invités exposent et analysent les infox qui ont défrayé la chronique de l’antiquité à nos jours. Complotisme, manipulations, rumeurs, calomnies, emballements médiatiques… Un podcast de 8 épisodes pour décrypter les mensonges de l’Histoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.