Le variant Omicron et les vœux des politiques… Les informés du matin du vendredi 24 décembre 2021

écouter (14min)

Tous les matins, les informés débattent sur franceinfo des sujets qui feront ou font l'actualité du jour.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les informés du matin du vendredi 24 décembre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Autour de Nicolas Teillard et Jean-Rémy Baudot, pour décrypter l’actualité du vendredi 24 décembre : Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au journal Le Parisien-Aujourd’hui en France, et Fanny Guinochet, journaliste et chroniqueuse sur franceinfo pour Le décryptage éco.

Les thèmes :

- Le bilan économique d'Emmanuel Macron éclipsé par Omicron ? Un chiffre et une déclaration résument ces dernières heures : 91 608. Il s'agit du nombre de cas positifs au Covid-19 jeudi, un record depuis le début de l’épidémie. Olivier Véran prévient que “le cap des 100 000 contaminations par jour sera franchi dans les prochaines heures”. D’où cette mise en garde du président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy : le variant Omicron risque de désorganiser l’ensemble de l’économie française dès la rentrée de janvier.

- Joyeux Noël ou joyeuses fêtes ? Des vœux très politiques… "Bonnes fêtes à tous", c’est le message d’Emmanuel Macron. La droite, elle, est plus friande du “Joyeux Noël”, au point d’en faire un combat politique. “Congédier Noël, c’est congédier notre héritage européen”, titre de la tribune publiée par Valérie Pécresse dans Le Figaro jeudi. Dans la même veine, le Rassemblement national part en guerre contre la commission européenne qui recommandait dans un document interne de privilégier la formule “bonnes fêtes” décrite comme "plus ouverte et plus inclusive". Ce n’est qu’un débat politicien, ou ça fait écho à un clivage qui existe dans la société ?

L'émission en intégralité : 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.