Les informés de franceinfo, France info

Les informés de franceinfo. Canicule : "Je ne suis pas certain que l'hôpital ait pris la mesure de la récurrence des épisodes caniculaires"

Les invités des "Informés de franceinfo" sont notamment revenus jeudi sur l'épisode de canicule qui sévit sur une bonne partie de la France et sur sa gestion par les pouvoirs publics.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pascal Riché, journaliste à l\'Obs et cofondateur de Rue 89
Pascal Riché, journaliste à l'Obs et cofondateur de Rue 89 (FRANCEINFO)

66 départements sont en vigilance orange à la canicule, de l'Alsace à l'Aquitaine, et de l'Ile-de-France à la Corse, jeudi 2 août. Selon Météo France, on devrait atteindre, voire dépasser les 40 degrés. Selon Pascal Riché, journaliste à l'Obs, les hôpitaux n'ont pas tiré toutes les leçons de la canicule de 2003 et souffrent toujours de manques d'effectifs.

L'extrait

franceinfo : Selon vous, les hôpitaux se sont-ils adaptés depuis l'épisode de la canicule de 2003 ?

Pascal Riché : Je ne suis pas certain que l'hôpital ait pris la mesure de la récurrence des épisodes caniculaires qu'il allait y avoir. Depuis 2003, il y a eu un vieillissement démographique, il y a beaucoup plus de personnes âgées aujourd'hui et donc il y a un risque supérieur. Et puis à l'hôpital, on est dans une crise extrêmement grave, notamment aux urgences, avec des restrictions budgétaires, des services qui sont en sous-capacité. Il y avait déjà des problèmes avant la canicule et là ça va être encore plus criant. 

Les invités

Jannick Alimi, rédactrice en chef adjointe du service politique du Parisien/Aujourd'hui en France

Pascal Riché, journaliste à l'Obs et cofondateur de Rue 89

Jérôme Ripoull, communicant, directeur associé de l'agence Comfluence

Anthony Bellanger, journaliste et chroniqueur à France Inter

Pascal Riché, journaliste à l\'Obs et cofondateur de Rue 89
Pascal Riché, journaliste à l'Obs et cofondateur de Rue 89 (FRANCEINFO)