Les informés de franceinfo, France info

Les informés. Catalogne : "Comme pour le Brexit, il n'y a pas de plan" au niveau européen

Mercredi soir, Les Informés de franceinfo se sont penchés sur l'absence de réaction de l'Union européenne face à la crise en Catalogne. Ils ont également évoqué la réforme de l'Impôt sur la fortune voulue par Emmanuel Macron. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l\'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017.
Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017. (PAU BARRENA / AFP)

Catalogne, une crise européenne ? 

Le fossé continue de de se creuser entre Madrid et les séparatistes catalans après le référendum interdit de dimanche 1er octobre. Le roi d'Espagne Felipe VI a dénoncé l'attitude "irresponsable" des dirigeants catalans et leur "déloyauté inadmissible". Face à cette crise, l'inquiétude espagnole a gagné l'Union européenne. Alexis Poulin, journaliste, directeur de la publication du site Le Monde moderne, spécialiste des questions européennes, estime que cette "agitation affaiblit encore l'Europe". Selon lui, le vrai problème est l'absence de réponse au niveau de l'UE. "On ne sait pas jusqu'où cela va aller. La commission refuse de commenter, mais on le voit très bien : comme pour le Brexit, il n'y a pas de plan", observe-t-il.

L'ISF, un symbole indéboulonnable ?

Emmanuel Macron veut remplacer l'Impôt sur la fortune (ISF)  par l'Impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui ne s'applique plus aux biens mobiliers comme les yachts, les voitures de luxe ou les jets privés. Une réforme qui passe mal du côté de l'opposition qui y voit un cadeau fait aux plus riches. Pour Jean-Pierre Nadir, PDG et fondateur d’EasyVoyage, c'est un moyen pour le gouvernement de relancer l'investissement en France. "Les gens qui partent considèrent qu'il y a trop de pression fiscale, explique-t-il. Ils partent aussi dans les pays où l'on peut transmettre son héritage sans fiscalité. Macron, veut faire revenir ceux qui veulent investir."

Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l\'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017.
Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017. (PAU BARRENA / AFP)