Les cinglés du musical, France info

Steve Lutvak, champion de la saison de Broadway

Pour sa première comédie musicale à Broadway, "Le Guide du parfait gentleman à l'amour et au meurtre", le compositeur Steve Lutvak a décroché le Prix de la meilleure comédie musicale de l'année.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Le spectacle s’intitule Gentleman's guide to love and murder . C’est comme une opérette. Le héros de l’histoire Monty Navarro découvre à la disparition de sa mère qu’il est héritier de 8e rang de toute une fortune comprenant châteaux. Il décide donc de tuer, un à un, chaque membre de la famille qui le précède afin de récupérer le pactole.

Sur scène, le coup de génie, c’est que chacun des descendants de la famille à éliminer est interprété par le même acteur qui se transforme en un clin d’œil, d’un vieux prêtre un peu  fou à une horrible professeure d'école. Avec autour du héros, deux jeunes femmes qui le courtisent ou qu’il courtise. L’histoire est l’adaptation d’une comédie des années 40 avec Alec Guiness intitulée Noblesse oblige .

 

 

C’est comme du théâtre dans le théâtre, avec sur la scène, une autre scène de théâtre et un grand rideau rouge devant. C’est une farce, où les acteurs dont l'accent british est à couper au couteau jouent de façon très appuyée. Côté chansons, Steve Lutvak a mélangé musique classique, avec des clins d’œil à Frédéric Chopin, et la musique typiquement anglaise des opérettes de Gilbert et Sullivan, les Offenbach britanniques.

(©)

C’est la première comédie musicale à Broadway de Steve Lutvak. Il avait jusqu'ici écrit des chansons pour des films, enregistré des albums de musique pop. Il a découvert la comédie musicale très jeune, a appris le piano dès l’age de 5 ans, et on peut dire qu’il fut un compositeur précoce puisqu'il a composé son premier opéra à l'age de 6 ans.

Le spectacle a pourtant rencontré tous les obstacles possibles et imaginables : la mort du producteur, un procès avec le producteur du film qui ne voulait pas qu’on l’adapte pour Broadway.

Gentleman's guide to love and murder a finalement ouvert en catimini à l’automne dernier, et au fur et à mesure, et étant donné les déceptions des autres comédies musicales lancées cette saison à Broadway, elle s’est imposée comme la meilleure de l’année.

 

Gentleman's guide to love and murder à voir si jamais vous passez par New York cet été.

Le Cd est édité chez Ghostlight records et disponible sur les magasins en ligne type itunes.

 

 

 

(©)