Cet article date de plus de neuf ans.

Une écotaxe sur les meubles pour mieux recycler

écouter (10min)
A partir d'aujourd'hui, nos meubles vont être mieux recyclés. Un système d'éco-recyclage se met en place. Et en même temps, une taxe est créée pour organiser ce recyclage. Les meubles vont souvent coûter un peu plus cher : 20 centimes pour une chaise, 4 euros pour un matelas, 18 euros pour une grosse armoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Quand nous changeons nos meubles, quand nous les jetons, ils
peuvent avoir une nouvelle vie. Chaque année, dans les décharges, nous laissons
deux millions de tonnes de déchets d'ameublement. Ces déchets peuvent servir. Dominique
Mignon dirige l'organisme de recyclage Eco-mobilier. Elle prend l'exemple d'une
chaise.

"Une chaise en bois peut devenir une étagère, un
élément de cuisine puisqu'elle sera broyée, et incorporée à un panneau qui
pourra devenir un nouveau meuble. L'objectif est de proposer aux consommateurs
de solutions de collectes de proximité, faciles, pratiques.
"

Pour François-Michel Lambert, député écologiste des
Bouches-du-Rhône, président de l'institut de l'économie circulaire, cette
nouvelle taxe est "indispensable". "Il est inimaginable de
continuer à jeter sans qu'il y ait une réelle prise de conscience. Le fait qu'il
y ait une éco-fiscalité va permettre de changer le sens de choses, c'est-à-dire
de donner de la valeur à ce que l'on disait être des déchets.
"

Changer notre façon de penser

En France, les distributeurs ne sont pas suffisamment actifs
en matière de recyclage, estime François-Michel Lambert. "La France est
le pays d'Europe où cela ne coûte presque rien de jeter et où vous avez des
problèmes réglementaires par rapport à la réutilisation. Il faut changer cela.
Il faut que l'on se dise que jeter n'est pas un acte citoyen, normal. Il faut
que cela devienne coûteux et que la réutilisation devienne normale.
"

Le changement passe par une modification de nos habitudes et
de la loi. "C'est pour cela que nous allons
travailler sur un changement de la loi. Delphine Batho a annoncé une loi cadre
sur l'économie circulaire. On va changer complètement notre façon de faire.
Ce ne sera plus consommer, jeter, mais consommer, réutiliser.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.