Cet article date de plus d'onze ans.

Marie-France Hirigoyen : "la justice doit punir le management destructeur"

Didier Lombard, ancien PDG de France Télécom, a été mis en examen hier pour harcèlement moral dans l'enquête sur la vague de suicides chez l'opérateur téléphonique. C'est une première pour un dirigeant d'une grande entreprise.
Article rédigé par Jean Leymarie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Marie France Hirigoyen est psychiatre, elle a joué un rôle capital dans la reconnaissance du harcèlement moral dans les textes de loi. Elle est l'auteur de "Abus de faiblesse" aux éditions Jean-Claude Lattès.

Depuis Novembre 2009, la jurisprudence établit que des méthodes de
management peuvent être constitutives de harcèlement moral. L'invitée des Choix de France Info explique en quoi cette mise en examen est un "signe fort ".

Dans le cas précis de France Télécom, 22 000 postes ont été supprimés entre 2006 et 2008 et 14 000 emplois ont été "déplacés" : il s'agit en fait d'obliger les employés à changer de postes, souvent pour des métiers plus nouveaux, et sans véritable formation. Cette mobilité entraine selon Marie-France Hirigoyen une "perte de repères dans une atmosphère de contraintes ".

La psychiatre estime que la faute de la direction réside dans la déshumanisation du management.

Depuis, certains dirigeants ont compris qu'un management fondé uniquement sur les résultats et non sur l'humain est contre productif.

Marie-France Hirigoyen conclut : "Symboliquement, une condamnation de Lombard serait importante pour en finir avec le cynisme ".

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.