Cet article date de plus de neuf ans.

Les Grecs, désemparés, avancent dans le brouillard

écouter (5min)
La Grèce pourrait finalement abandonner son projet de référendum. Georges Papandréou demande un vote de confiance au Parlement. Aujourd’hui, dans les choix de France Info : la Grèce au bord de la crise de nerfs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Comment les grecs vivent-ils cette crise
sans précédent ? Quelle est l’atmosphère sur place ? Sébastien Baer est à Athènes, il a
recueilli de nombreux témoignages, et c’est l’incertitude qui domine les
esprits. Les salaires sont en baisse, les taxes augmentent, les impôts
aussi. Pour beaucoup de Grecs, aujourd’hui l’Europe est synonyme
d’austérité.

Jean-Paul Gauzès est député européen, membre du Parti Populaire Européen. Selon lui, la
crise en Grèce n’a rien à voir avec l’Euro et le referendum n’était
qu’une tentative de Georges Papandréou pour rallier des soutiens.
Le parlement européen semble absent de cette crise. Mais pour Jean-Paul
Gauzès, il a des solutions et on ne l’écoute pas assez.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les choix de France Info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.