Cet article date de plus de douze ans.

Condamnés à 20 ans de prison, ils se battent pour leur réhabilitation

Abderrahim El-Jabri et Abdelkader Azzimani ont été condamnés en 2003 pour le meurtre d'un jeune dealer en 1997. Ils crient leur innocence depuis le début, on attend aujourd'hui la décision de la cour de révision qui pourrait ouvrir la voie à une réhabilitation.
Article rédigé par Jean Leymarie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Franceinfo (Franceinfo)

Abderrahim El-Jabri attend la décision de la Commission de révision des condamnations pénales qui dira aujourd'hui si, comme l'a demandé le parquet général, elle accepte de saisir la Cour de révision, seule à même d'annuler la peine prononcée en 2003 contre les deux hommes et confirmée un an plus tard.

Il raconte le combat d'une vie, la solitude et les difficultés à mener une vie "normale" après 14 ans derrière les barreaux.

Son avocat, maître Jean-Marie Darrigade, rend compte des épreuves qu'il a fallu traverser sur le plan judiciaire mais aussi des incohérences du système qu'Abderrahim El-Jabri juge "déshumanisé et déshumanisant".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.