Cet article date de plus de dix ans.

Bernard Aubin : "La SNCF construit une usine à gaz"

La grève à la SNCF commence ce soir et devrait durer jusqu'à vendredi matin. Le trafic va être très perturbé car la grève s'annonce très suivie. Ce sont les quatre principaux syndicats de la compagnie ferroviaire qui ont appelé à cesser le travail. Principal motif de ce mouvement : la réforme du ferroviaire dévoilée il y a quelques jours par le gouvernement.
Article rédigé par Jean Leymarie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 10 min
  (©)

La réforme ferroviaire va rapprocher la SNCF et RFF (Réseau
ferré de France) qui gère les infrastructures. Avant 1997, la SNCF était une
entreprise complètement intégrée. Après 1997, on a créé RFF qui a hérité de la
dette infrastructure de la SNCF et des infrastructures, explique Bernard Aubin,
de la Fédération indépendante du rail et des syndicats de transport.

"Mais
on s'est aperçu que ce système ne fonctionnait pas et qu'il fallait le réformer.
On en arrive au stade d'aujourd'hui où le gouvernement nous propose, non pas de
réunifier la SNCF, mais de créer encore des établissements supplémentaires. La
réunification est plutôt bien, mais j'ai quand même une interrogation sur le
statut des salariés. C'est la multiplication des structures qui a été la source
de la perte d'efficacité à la SNCF.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.