Cet article date de plus de neuf ans.

Benoit Collombat : "Le système Flosse existe toujours"

écouter (10min)
Il a été accusé, condamné et pourtant il gagne les élections. Gaston Flosse est de retour en Polynésie. A 81 ans, le candidat autonomiste remporte les élections territoriales contre l'indépendantiste Oscar Temaru. Environ 45% pour Gaston Flosse, moins de 30% pour Oscar Temaru.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Benoit Collombat, journaliste à France Inter, connaît bien
les méthodes de Gaston Flosse. Il a publié une enquête sur l'affaire JPK,
Jean-Pascal Couraud, ce journaliste qui a disparu, en 1997, après avoir enquêté
sur le système Flosse.

Pour lui, la réélection de Gaston Flosse n'a rien d'étonnant, malgré ses condamnation pour prise illégale d'intérêt et détournement de fonds publics. "C'est tout sauf une surprise. Le bilan de l'équipe sortante du président
Temaru est mauvais, la situation économique désastreuse. Il n'y a pas d'opposant
crédible et Gaston Flosse a une forte capacité de rebond. Il n'a jamais accepté
la défaite électorale.
"

Le retour

Gaston Flosse a surfé sur un présumé âge d'or pour organiser
son retour, explique Benoit Collombat. "Il a pu utiliser la crise actuelle
en se posant comme un prétendu recours face aux indépendantistes. Même la
métropole s'est prise au jeu en préférant serrer la main du diable plutôt que
de garder Temaru.
"

"Il a expliqué que s'il était rattrapé par des
condamnations, il resterait à la tête de son parti et que son gendre
prendrait le relais.
"

Gaston Flosse et les journalistes

Benoit Collombat a enquêté sur la disparition de Jean-Pascal
Couraud, en 1997. Ce journaliste s'intéressait de près aux affaires de Gaston Flosse. "Une
instruction est toujours en cours, un juge est en charge du dossier et l'on
attend toujours de savoir s'il va y avoir des mises en examen de la garde rapprochée
de Gaston Flosse.
"

A l'époque des faits, on a parlé de suicide, mais Benoit
Collombat, explique qu'aujourd'hui on se dirige vers un homicide. "S'agit-il
d'un interrogatoire qui a mal tourné ou d'un assassinat, c'est encore à
déterminer, mais ce qui est sûr c'est que Jean-Pascal Coruaud était un
journaliste d'investigation qui dérangeait.
"

Un homme disparaît : l'affaire JPK, 15 décembre 1997 ,
chez Scrineo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.