Cet article date de plus de dix ans.

Présidentielle iranienne: quels sont les enjeux?

Ce vendredi débute la campagne officielle pour l'élection présidentielle en Iran. Mahmoud Ahmadinedjad termine son deuxième mandat, il aura présidé le pays pendant 8 ans.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Deux candidatures viennent d'être rejetées par le Guide Suprême qui dicte les règles de conduite de la vie politique.

Les iraniens seront appelés aux urnes le 14 Juin prochain. Il semblerait cependant que peu de places soit laissée à la liberté en terme de politique réformatrice dans le pays.

 

Aucune femme candidate ne figure dans la liste officielle. Une candidature virtuelle a pourtant été largement sur internet. La candidate s'appelle Zahra, elle est héroïne de bande dessinée, institutrice, et elle aurait perdu son fils dans lors des grandes manifestations hostiles au régime en 2009. Zahra est le symbole de la protestation qui sommeille dans un pays où le changement démocratique peine à venir.

David Rigoulet Roze est chercheur à l'Institut Français d'Analyse Stratégique en charge de la veille sur l'ran. Selon lui, l'éviction récente de deux candidats potentiels est loin d'être anodine et montre bien la main mise du Guide Suprême sur la politique iranienne. L'enjeu majeure est selon lui la participation. Enfin, les dirigeants iraniens ne doivent pas négliger l'appétit de démocratique de la population.

Pour plus d'informations : le site de présentation de la candidate Zahra pour qui il est possible de voter virtuellement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.