VRAI OU FAUX. Une photo "rarissime" d'Arthur Rimbaud trop belle pour être vraie

Une fausse photo du poète Arthur Rimbaud circule sur les réseaux sociaux depuis quelques mois, mais elle ne résiste pas à une analyse plus poussée.
Article rédigé par France Info - Armêl Balogog
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le portrait d'Arthur Rimbaud (Image générée pr une intelligence artificielle) (CAPTURE D'ECRAN DU GROUPE FACEBOOK "RIMBALDOMANES")

C'est une photo qui circule sur les réseaux sociaux depuis quelques mois, avec pour légende : "Rarissime photo d'Arthur Rimbaud prise par Ernest Balthazar, un photographe de rue, à Paris le 1er novembre 1873." Le jeune poète se tient debout dans une rue pavée. Il porte une chemise, une redingote, des bottes hautes en cuir. Les mains dans les poches, son regard est dirigé vers le photographe. Sauf que cette photo est fausse, comme de plus en plus d'images qui circulent sur internet et qui sont d'ailleurs souvent présentées comme "inédites" ou "exceptionnelles".

Trop parfaite pour une vieille photo

À première vue, la photo est assez crédible. Elle reprend la couleur sépia qui rappelle les photos d'époque. L'arrière-plan est moins net que le premier plan. Et on reconnaît un petit air qui rappelle la photo très connue d'Arthur Rimbaud faite par Étienne Carjat. Mais la fausse image ne résiste pas à l'analyse plus poussée de regards d'experts.

Le jugement de Frédérique Gaillard, le jugement de la maîtresse de conférences et spécialiste en photographie interviewée par TV5 Monde dès juin dernier, est sans appel : la photo est trop parfaite pour une image qui daterait de 1873, il n'est pas possible qu'elle ait traversé toutes ces années sans avoir été abîmée, d'autant que les conditions de conservation de l'époque n'étaient pas très bonnes. Preuve en est le vieillissement de la véritable photo d'Étienne Carjat dont le papier est abîmé. 

Avis partagé par les experts du musée Arthur Rimbaud contactés par TF1, qui estiment que le grain de l'image est trop fin et trop net pour un tirage d'époque.

Une image créée par une IA

Une simple recherche d'image inversée sur Google permet de retrouver la première publication de la soi-disant photo. Elle a été publiée en juin dernier sur le groupe Facebook des "Rimbaldomanes", des fans d'Arthur Rimbaud, frustrés de l'absence d'images et de récits de la vie de celui qui n'a été poète que quelques années et qui est mort avant 40 ans. 

L'image est accompagnée d'une longue description racontant la rencontre de l'auteur d'Une saison en enfer avec le photographe et c'est seulement dans le dernier paragraphe de la description que son auteur, Luc Loiseaux, dévoile qu'il l'a inventée. Il écrit : "C'est ainsi qu'aurait pu se dérouler cette triste journée du 1er novembre 1873 si Rimbaud avait en effet croisé Ernest Balthazar". Le photographe avoue avoir "réajusté le destin" en créant une image de toutes pièces grâce à une intelligence artificielle. Il n'avait pas l'intention de tromper mais des internautes auront repris son image sans lire toute la description. Moralité de l'histoire : il faut toujours lire les longs messages Facebook jusqu'à la fin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.