VRAI OU FAUX. La France a-t-elle le record européen du nombre d'homicides par million d'habitants, comme l'affirme François-Xavier Bellamy ?

Le député européen Les Républicains François-Xavier Bellamy a affirmé que la France était "le premier pays en Europe pour les homicides par million d'habitants". Mais c'est faux.
Article rédigé par France Info - Armêl Balogog
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
François-Xavier Bellamy lors du grand débat des valeurs , organisé par le journal "Valeurs actuelles", le 13 avril 2023 (VINCENT ISORE / MAXPPP)

"La France est devenue le premier pays en Europe pour les homicides par million d'habitants. Le premier pays en Europe", a insisté François-Xavier Bellamy, député européen Les Républicains, lundi 28 août sur Europe 1. Selon lui, "nous avons 13 homicides par million d'habitants, l'Italie en a cinq". Avant de conclure : "La mafia vous fait peur ? La France fait pire." 

Mais François-Xavier Bellamy fait en réalité deux erreurs : d'une part ce n'est pas en France qu'il y a le plus d'homicides en Europe, ni dans l'absolu, ni même si on rapporte ce nombre aux 68 millions d'habitants de notre pays, d'autre part, l'eurodéputé se trompe aussi quand il compare l'Italie et la France.

La Lettonie loin devant la France

La France était en réalité en 12e position dans le classement européen des pays si on rapporte le nombre d'homicides à leur population en 2021 – dernière année dont les données sont disponibles – et non en première position. Eurostat, le site de statistiques de la Commission européenne, a recensé le nombre d'homicides volontaires dans 34 des 37 pays qu'elle compte dans l'Europe.

La Lettonie est de loin en tête du classement avec 52 homicides volontaires par million d'habitants en 2021 (51,8 précisément), suivie de la Lituanie et ses 25 homicides volontaires par million d'habitants, puis viennent la Turquie (23), le Monténégro (22,6), l'Albanie (21,6), la Finlande (17), Chypre (15,6), l'Estonie (13), la Bulgarie (12,7), la Belgique (12,6), la Suède (10,9). La France arrive ensuite avec 10,8 homicides volontaires par million d'habitants que l'on peut arrondir à 11.

La France était 17e de ce classement en 2020, 15e en 2019, 21e en 2018 sur 36 pays européens, 22e en 2017 sur les 37 pays européens dont les données étaient toutes disponibles.

Des comparaisons impossibles

La deuxième erreur de François-Xavier Bellamy tient à sa comparaison impossible entre l'Italie et la France. Lorsqu'il dit que la France compte 13 homicides par million d'habitants, il additionne les homicides volontaires et les homicides involontaires, comme les coups et blessures ayant entraîné la mort. C'est un taux que l'on peut obtenir en rapportant le nombre d'homicides en général en 2022, donné par le service de statistiques du ministère de l'Intérieur français, à savoir 948, au nombre de millions d'habitants en France. C'est même plus près de 14 homicides par million d'habitants puisque le calcul donne le résultat de 13,9 homicides par million d'habitants.

Néanmoins, ce n'est pas possible de comparer ce taux à celui qui est donné pour l'Italie ni à ceux d'aucun autre pays européens d'ailleurs, car les données sur les homicides involontaires dans les autres pays ne sont pas disponibles. Quand François-Xavier Bellamy évoque les cinq homicides par million d'habitants en Italie, il oublie de dire que le chiffre italien ne concerne que les homicides volontaires et qu'il n'est donc pas comparable avec les 13 ou 14 homicides par million d'habitants en France. Il est possible en revanche de dire que la France compte 11 homicides volontaires par million d'habitants alors que l'Italie n'en compte que cinq.

En résumé : la France est en effet pire que l'Italie en termes d'homicides volontaires par million d'habitants, mais ce n'est pas le pire pays d'Europe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.