Question d'éducation, France info

VRAI OU FAKE VRAI OU FAKE. Non, des collégiens n'auront pas l'obligation de se faire tester pour venir en cours

Un document, distribué à des parents d'élèves, indique que si un collégien refuse de se faire tester, il devra respecter un isolement préventif de sept jours. C'est faux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Plusieurs internautes ont relayé ce document qui indique qu\'un collégien qui refuserait de se faire tester, devrait se confiner pendant sept jours.
Plusieurs internautes ont relayé ce document qui indique qu'un collégien qui refuserait de se faire tester, devrait se confiner pendant sept jours. (CAPTURE ECRAN FACEBOOK ET TWITTER)

Ce document a été largement partagé sur Facebook et Twitter, ce lundi 18 janvier. Il est présenté comme "le déploiement de l'offre de tests antigéniques" auprès d'élèves d'un collège de l'Est de la France. 

Déploiement de la campagne de dépistage dans les collèges. Un isolement de 7 jours sera imposé aux enfants dont les...

Publiée par MGL France sur Lundi 18 janvier 2021

Le document, à destination des parents d'élèves, a choqué certains internautes pour sa partie sur les tests antigéniques. On y lit que, suite à la décision de l'Agence régionale de santé, les parents peuvent accepter ou refuser que leur enfant soit testé au sein du collège. Seulement, il est précisé : 

Dans le cas d'un refus de votre part, votre enfant devra respecter un isolement préventif de sept jours à son domicile et vous pourrez passer au collège deux fois par semaine, afin de récupérer ses cours.

Le collège

document partagé sur les réseaux sociaux

Alors ce document est-il vrai et les collégiens qui refusent de se faire dépister devront-ils se confiner pendant une semaine ?

"Une maladresse" du directeur de l'école

Oui, ce document a bien été distribué aux parents d'élèves de ce collège de l'Est de la France, mais non, "en cas de refus de test, il n'y aura pas de conséquences pour les collégiens", nous confirme le ministère de l'Éducation. "Les tests se font sur la base du volontariat, rien d'obligatoire. L'isolement, c'est si cas positif", précise le rectorat de Besançon. Enfin, l'Agence régionale de santé, citée dans ce document, indique qu'"aucune décision de ce type n'a été prise par l'ARS".

Pourtant ce document a bien été distribué, en l'état, par le directeur de ce collège du Doubs à tous les parents d'élèves. Alors que s'est-il passé ?

Il s'agit d'une erreur de la direction du collège qui parle "d'une maladresse". L'objectif de ce document était de s'assurer de la continuité pédagogique des élèves en cas de test positif et non en cas de refus de se faire tester. Le directeur du collège précise qu'un nouveau courrier a été envoyé aux parents d'élèves. 

Plusieurs internautes ont relayé ce document qui indique qu\'un collégien qui refuserait de se faire tester, devrait se confiner pendant sept jours.
Plusieurs internautes ont relayé ce document qui indique qu'un collégien qui refuserait de se faire tester, devrait se confiner pendant sept jours. (CAPTURE ECRAN FACEBOOK ET TWITTER)