Le vrai du faux, France info

Reprise des locations de voitures, fermeture des piscines... Nos réponses à vos questions sur le déconfinement

Tous les jours, la Cellule vrai du faux répond à vos questions. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Loueur de voitures (illustration).
Loueur de voitures (illustration). (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

Les questions de déplacements restent très nombreuses sur le #onvousrépond. "Clémence" nous demande si les loueurs de voitures ont repris leur activité, avec quelles précautions ?  

Le secteur a été asphyxié par le confinement, avec l’arrêt des déplacements et la désertion des aéroports et des gares. Hertz a supprimé un quart de ses effectifs dans le monde et Europcar a été sauvée par un prêt garanti par l’Etat (PGE), mais va réduire d’un tiers de sa flotte de voiture.

Le redémarrage a débuté, mais reste timide car les déplacements limités à 100 km autour du domicile brident encore le secteur. Pour "Clémence", il faut qu'elle se rende sur les sites des loueurs afin d'y voir plus clair. Chez Avis, on s’aperçoit que seule une  grosse moitié des agences sont notées "ouvertes". Chez Europcar, c’est beaucoup plus réduit. Par exemple, seules deux agences sur 12 sont ouvertes dans Paris intramuros, avec des horaires limités.

Sur le plan de la sécurité, les loueurs annoncent des mesures car il est évident que tout client potentiel se demande s’il peut être contaminé en posant ses mains sur le volant ou le levier de vitesses. La semaine dernière, Avis a envoyé un message à ses clients pour leur détailler son protocole. Que ce soit chez Avis, Hertz ou Europcar, on peut dire que le nettoyage des voitures est renforcé, avec notamment la désinfection des surfaces à l’intérieur du véhicule avec des matériels à base d'alcool.  

Les piscines restent fermées 

Sur un tout autre sujet, on retrouve beaucoup d’interrogations sur la réouverture des piscines. "Claire" nous demande s’il sera dangereux de se baigner.

Les piscine publiques restent portes closes, malgré le déconfinement, comme tous les lieux de sport fermés. Il y aura sans doute du nouveau le 2 juin quand le gouvernement ajustera les limites du déconfinement. Dans les piscines, le problème n’est pas la baignade car les virus du type coronavirus ne survivent pas dans l’eau et le traitement de l’eau sécurise encore les bassins. Le risque se trouve, surtout dans les vestiaires et les abords des bassins. C’est là que le respect des mesures barrières et la désinfection seront primordiaux à l’avenir pour permettre la réouverture au public des piscines.   

Loueur de voitures (illustration).
Loueur de voitures (illustration). (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)