Cet article date de plus de six ans.

"Près de 66 millions d'internautes quotidiens en France" ?

écouter (5min)
Axelle Lemaire, la secrétaire d'Etat chargée du numérique, affirme qu' il y a "presque 66 millions de Français qui, comme vous, comme moi, échangent quotidiennement sur Internet, sur les réseaux sociaux". Largement exagéré.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (Axelle Lemaire affirme que 66 millions de Français utilisent quotidiennement Internet © Maxppp)

La France comptait l'an dernier un peu plus de 55 millions d'internautes réguliers, c'est-à-dire qui se connectent au moins une fois tous les trois mois, d'après les derniers chiffres publié par Eurostat en mai dernier sur la base des données communiquées par l'Arcep. L'institut européen précise que l'an dernier, ces internautes réguliers représentaient 84% de la population de 12 ans et plus. Un chiffre légèrement au-dessus de la moyenne de la zone euro.

{% embed infogram internautes_par_pays_en__de_population" style="color:#acacac;text-decoration:none;"> Internautes par pays en % de population | Create your own infographics

%} Le chiffre est en donc largement en-dessous de celui avancé par la secrétaire d'Etat au numérique. Ceci dit, le nombre d'internautes en France ne cesse d'augmenter ces dernières années. Et plus de la moitié d'entre eux se connectent régulièrement sur les réseaux sociaux. Facebook, premier réseau social en France, affirme compter 30 millions d'utilisateurs français.

Mais si l'on rapporte l'utilisation des réseaux sociaux à l'ensemble de la population de douze ans et plus, seule la moitié des Français se connectent sur ce genre de sites. On est donc loin des "66 millions de Français qui échangent quotidiennement sur les réseaux sociaux" avancés par Axelle Lemaire.

 (Les Français et les réseaux sociaux © Arcep)

Mais qui sont les non-internautes ? 

Ce sont "des individus isolés (49 % vivent seuls, 34 % sont veufs), majoritairement sans enfant (94 %). Les TIC n’ont que peu d’attrait à leurs yeux : le plus souvent, ils n’ont pas de connexion internet (73 %), ni d’ordinateur à domicile (72 %). 42 % d’entre eux n’ont pas non plus de téléphone mobile (+ 31 points par rapport à l’ensemble de la population de 18 ans et plus). Dans ce groupe, on n’est pas du tout attiré par les produits innovants (50 %, + 28 points) ; internet y est perçu comme trop compliqué et peu utile. Les non internautes sont très centrés sur leur famille, leur logement, leur cadre de vie ; ils partent peu en vacances et témoignent, à l’égard d’autrui, d’une méfiance marquée", constate l'Arcep dans son étude sur la diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française

Mais au-delà des critères économiques, générationnels et géographiques, certains foyers semblent avoir décidé de ne pas être connectés. Près de 500.000 foyers de CSP+ ne disposent pas d'un accès à Internet.

 (6,7 millions de foyers n'ont pas accès à Internet en 2013 © Mediamétrie - GFK)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.