Le vrai du faux, France info

"Peu de villes de gauche rebelles au quota de logements sociaux" ?

Le ministre de la Ville Patrick Kanner l'affirme : sur les "216 villes" qui ne respectent pas la loi SRU, "il y en a beaucoup en région Paca" et "pas beaucoup" de villes de gauche.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Patrick Kanner affirme qu'il n'y a "pas beaucoup" de villes de gauche qui ne respectent pas la loi SRU © Maxppp)

 Plutôt faux

D'abord ce ne sont pas 216 mais 218 villes qui ont été épinglées par le ministère du Logement pour une carence "au titre du bilan SRU 2011-2013", d'après un bilan provisoire publié en avril dernier sur le site territoires.gouv.fr.

Une ville sur trois à gauche

Toutes ces communes de plus de 3.500 habitants n'ont donc pas respecté l'obligation du quota de 20% de logements sociaux sur leur territoire, comme le prévoit la loi SRU. Concrétement, le ministère a établi cette liste en calculant un taux de réalisation de logements sociaux sur les trois années étudiées (rapport entre nombre de logement effectivement réalisés et objectif de réalisation triennal).

Sur l'ensemble de ces 218 communes rebelles, il y en avait 63 classées à gauche à l'époque du pointage ministériel, ce qui fait une ville épinglée sur trois. Si la grande majorité est donc de droite, on ne peut pas dire qu'une municipalité sur trois, ce n'est "pas beaucoup". Dans le détail, on trouve 26 mairies classées "divers gauche", 16 socialistes, 12 "Union de la gauche", des "centre-gauche" et six villes communistes.

La région Paca en tête

Parmi ces villes de gauche, celle de Provin, dans le Nord, se démarque par le "taux de réalisation" le plus faible de l'ensemble des 218 communes en infraction : -94%. Alors que la municipalité devait construire 16 logements sociaux entre 2011 et 2013, elle en a en fait détruit 15. D'autres semblaient en passe de respecter leur objectif. La mairie socialiste de Lançon-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, avait un taux de réalisation de 88% au moment du pointage. 

Par contre, Patrick Kanner a raison d'affirmer que c'est en région Paca que les villes respectent le moins l'obligation de construction de logements sociaux : 86 villes en infraction (dont un gros tiers de gauche), loin devant l'Île-de-France, le Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes.

{% embed infogram sru_regions-27829" style="color:#acacac;text-decoration:none;"> sru régions | Create infographics

%}

La liste complète des 218 communes 

 

(Patrick Kanner affirme qu'il n'y a "pas beaucoup" de villes de gauche qui ne respectent pas la loi SRU © Maxppp)