Cet article date de plus de sept ans.

Nadine Morano dit-elle vrai sur les faillites en France ?

écouter
L'ancienne ministre UMP affirme que "45.000 entreprises ont fait faillite depuis le début 2013". Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Vrai

D'après une étude du cabinet Altares sortie il y a un mois, sur les neuf premiers mois de l'année, il y a eu exactement 44.904 défaillances d'entreprises en France. Les défaillances correspondent à l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire ou d'une liquidation judicaire.
Le cabinet Altares collecte ses informations auprès des tribunaux de commerce ou des chambres commerciales des tribunaux d'instance ou de grande instance.

Confirmation de la Banque de France

La Banque de France a publié récemment des chiffres qui rejoignent ceux d'Altares. Elle révèle qu'on a assisté à 62.500 défaillances d'entreprises sur un an, entre aout 2012 et aout 2013. Altares était à 45.000 sur neuf mois. C'est cohérent.

Eté meurtrier

A la lecture de ces études, il ressort que l'été 2013 a été très difficile pour les entreprises. Entre juillet et septembre, 12.800 entreprises ont déposé le bilan. C'est un chiffre comparable à celui de l'été 2009, qui avait été particulièrement dévastateur. On n'avait pas vu un tel niveau de faillites depuis 1993, période pendant laquelle la crise économique était particulièrement rude.  

Coiffeurs et services à la personne

Les entreprises les plus touchée sont les plus petites. 90% des défaillances concernaient des sociétés de moins de 10 salariés au 3eme trimestre. Et pour les micro-entreprises de moins de trois salariés, c'est encore plus dur.
Les plus fragilisés sont les métiers orientés vers les particuliers. Les services à la personne, les coiffeurs, les soins de beauté, mais aussi la restauration. Il s'agit d'une conséquence directe de la baisse de la consommation. Les ménages confrontés à la crise s'adressent moins à ces différents secteurs.

Régions

En tête des régions de France les plus touchées se trouve la Corse avec une hausse de 65% de hausse du nombre de faillites par rapport à l'été 2012. Le Nord Pas-de-Calais a également souffert avec une  hausse de 30%. A l'inverse, il existe cinq régions où les faillites baissent. Lorraine, Franche-Comté, Limousin, Picardie et Auvergne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.