Le vrai du faux, France info

Manuel Valls a-t-il dit vrai dans son discours de politique générale ?

Le Vrai du faux décrypte trois morceaux choisis du discours de Manuel Valls prononcé hier à l'Assemblée nationale avant le vote de confiance : sur les emplois industriels, la baisse de l'euro et "la sinistrose" à la française.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Manuel Valls affirme que la France n'a pas créé d'emplois industriels depuis 2001 © Maxppp)

"Il n'y a pas eu de création d'emplois nette dans l'industrie depuis 2001"

C'est vrai qu'il faut remonter à 2001 pour voir l'industrie française créer des emplois. Elle comptait alors un peu plus de 4 millions alors qu'aujourd'hui d'après l'Insee, on est tombé à un peu plus de trois millions d'emplois industriels. 

Mais ce que ne dis pas Manuel Valls, c'est que ça fait une quarantaine d'années 40 ans que ce chiffre baisse en France. Depuis le 2e trimestre 1974 l'industrie française a supprimé deux millions et demi d'emplois. Alors c'est vrai qu'il y a un quelques rebonds temporaires dans cette courbe. Et notamment par exemple en 2001, année où un certain Lionel Jospin était Premier ministre.

(La courbe des emplois industriels en France depuis 1970 © Insee)

 "L'euro a baissé de dix centimes par rapport au dollar, cela représente des dizaines de milliers d'emplois préservés"

Ce n'est pas très précis ce qu'avance Manuel Valls, mais c'est vrai qu'il y a effectivement un lien entre le niveau de l'euro et l'emploi. Alors ça s'explique assez simplement : plus l'euro baisse plus les entreprises vendent à l'extérieur, ce qui entraîne de la croissance et donc de l'emploi.

Deux études ont planché sur les effets d'une baisse de 10% de l'euro par rapport à l'ensemble des monnaies du monde. Résultat : au bout de trois ans, d'après Bercy, c'est 149.000 emplois créés. Les économistes de l'OFCE misent plutôt sur 74.000 emplois.

"La France n'est pas condamnée à être la nation la plus pessimiste"

Les Français pointe à la 14e place mondiale du pessimisme d'après une étude de l'institut Gallup international dans une cinquantaine de pays. C'est loin devant les Irakiens par exemple. Mais il y a du mieux. Deux ans plus tôt, la France était la championne du monde.

(Manuel Valls affirme que la France n'a pas créé d'emplois industriels depuis 2001 © Maxppp)